Se connecter S’abonner

Copropriété : les charges ont légèrement baissé en région parisienne en 2019

Les charges des copropriétés du Grand Paris étaient en baisse en 2019 après deux années de hausse selon la Fnaim.

Assemblée générale copropriété

C’est une bonne nouvelle pour les copropriétaires de l’agglomération parisienne. Les charges ont légèrement baissé l’an dernier, de 0,54% en moyenne, tous postes confondus, selon une étude de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) du Grand Paris, présentée le 19 novembre. Un recul alors que ces charges augmentaient les deux années précédentes selon l’Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris, publié tous les ans. Ainsi, elles avaient augmenté de 7,58% en moyenne dans la 7e édition de cette étude selon Les Échos. « La légère diminution des charges des copropriétés parisiennes en 2019 tient principalement à la réussite des négociations menées par les syndics sur l’ensemble des contrats qui génèrent des dépenses pour la copropriété ainsi qu’à la baisse des tarifs des assurances », analyse Olivier Princivalle, président-adjoint de la Fnaim du Grand Paris.

Selon le 8e observatoire présenté ce jeudi, le montant moyen des charges acquittées par les copropriétaires à Paris est évalué en 2019 à 2 156,41 euros par lot et à 38,51 euros par mètre carré, hors dépenses et charges exceptionnelles. Les montants s’élevaient à 2 171,67 euros par lot en 2018 et à 38,79 euros le mètre carré. Ce sont les impôts et les taxes qui ont permis de faire baisser le montant de ces charges, avec un recul de 6,81% l’an dernier. Une baisse en raison de la réforme de la taxe d’habitation, qui a impacté « les copropriétés disposant d’un gardien logé », a encore précisé Olivier Princivalle.

D’autres charges ont au contraire augmenté en 2019

D’autres postes de charges, soit l’assurance, l’eau, l’électricité, les contrats de maintenance, les honoraires et frais annexes ont aussi tendance à reculer. Les charges liées à l’eau par exemple ont diminué de 2,76% en 2019, soit une moyenne de 256,06 euros par an par lot parisien. Le poste des assurances a baissé de 5,04% à Paris, soit 113,15 euros par lot, relèvent encore Les Échos. Cependant, d’autres charges étaient en hausse l’an dernier, notamment celles liées au chauffage collectif qui est le plus gros poste après celui des salaires et pesait 401,98 euros par lot parisien, contre 385,76 euros en 2018, soit une hausse de 4,2% sur un an. Les frais de personnels ont particulièrement augmenté entre 2018 et 2019, soit de 4,9% à 535,90 euros par lot. Les autres postes en hausse étaient les frais d’administration et les honoraires des syndics sur la gestion de la copropriété, de 2,13%, soit 269,25 euros par lot.