Se connecter S’abonner

Immobilier : le top 10 des villes préférées des investisseurs

Malgré la crise sanitaire, près de 60 000 simulations de projets d’investissements locatifs ont été réalisées via le site Pretto cette année. Le simulateur a établi un top 10 des villes préférées des investisseurs immobiliers.

Le profil type de l’investisseur locatif de 2020 est un couple de 38 ans avec un enfant, aux revenus confortables. Il gagne en moyenne 7 880 euros par mois et par foyer, détient un apport de 41 440 euros pour un montant moyen de crédit immobilier de 228 200 euros et un budget total d’environ 270 000 euros. Ce profil a été dessiné par Pretto, simulateur de prêts immobiliers. Près de 60 000 projets d’investissements locatifs ont été réalisés sur le site en 2020, malgré une année marquée par la crise sanitaire et des conditions d’octroi de prêts difficiles. 84% des projets ont opté pour l’immobilier ancien. Avec Bevouac, plate-forme dédiée à l’investissement locatif, ce spécialiste a analysé ses données pour établir un classement des villes qui rencontrent le plus de succès auprès des investisseurs immobiliers.

Malgré des prix beaucoup plus élevés que les autres métropoles françaises, Paris est en tête du classement. Le rendement moyen y est autour de 3% avec un prix au mètre carré de 11 000 euros en moyenne. Les experts donnent trois bonnes raisons d’y investir : la capitale est un pôle économique avec un rayonnement mondial, la demande locative y est très tendue, ainsi que la demande immobilière. L’investissement patrimonial y est sans risque. Pour un studio de 16 mètres carrés, il faut compter près de 250 000 euros. Marseille arrive deuxième de ce top 10 des villes préférées des investisseurs. Le marché y est encore très abordable, entre 1 900 et 4 000 euros le mètre carré. Le rendement y est de 6,21% et la demande locative y est très importante. Les experts préviennent toutefois qu’investir dans la 2e commune de France requiert « une connaissance fine du marché tant les quartiers sont hétérogènes ». Troisième de ce classement, Lyon, qui figure dans le top 20 des métropoles les plus riches d’Europe. Elle présente tous les critères favorables à l’investissement : la demande locative y est forte, l’agglomération étant l’un des plus gros pôles étudiants en France, et la chance de plus-value y est élevée. Le rendement y est de 3,7%.

Ensuite, Toulouse et Lille arrivent respectivement à la quatrième et cinquième place de ce classement des villes qui séduisent les investisseurs immobiliers. La Ville rose, commune préférée des étudiants selon Pretto, a connu une explosion de ses prix de 50% en dix ans, mais les prix y sont abordables, 3 040 euros le mètre carré pour un appartement ancien au 2e trimestre 2020 selon les notaires de France. Le rendement est de 5,33%. A la cinquième place, Lille est présentée comme « le coup de cœur des investisseurs ». La troisième ville étudiante de France affiche une demande locative soutenue, car 70% de la population y est locataire. Les prix y ont évolué aussi de manière très importante, +22% en cinq ans, soit au 2e trimestre 3 470 euros le mètre carré pour un appartement ancien selon les notaires. Selon Pretto et Bevouac, les investisseurs peuvent espérer un rendement de 6,1% à Lille.

Angers, Le Havre et Nancy, oubliées des investisseurs

Bordeaux, Nantes, Montpellier, Nice et Rennes sont les cinq autres villes citées dans ce classement. Mais d’autres communes sont mentionnées par le simulateur en ligne comme intéressantes et « oubliées des investisseurs ». Ainsi, Angers, Le Havre et Nancy devraient recueillir plus d’attention pour un bon rendement et un risque limité. Entre Paris et Nantes, Angers a connu une croissance de 32% de ses prix et le rendement y est estimé à 6% en moyenne. Le Havre offre des prix intéressants, 1 800 euros le mètre carré, et de hauts rendements, de 7,6%. Enfin, Nancy affiche des perspectives de 6,7% de rendement en moyenne mais l’évolution des prix y est stable, de 8% en 10 ans.