Se connecter S’abonner

Confinement : 25% des Français ont envie de déménager

Dans certains cas, la crise du coronavirus provoque l’envie de changer de lieu de vie, mais les raisons personnelles et familiales restent la principale cause de mobilité.

confinement
Crédit: iStock.

Alors que le deuxième épisode du confinement se poursuit, les Français sont 25% à vouloir déménager. Une part qui grimpe à 41% chez les 25-34 ans et à 33% chez les 35-44 ans, selon une étude YouGov réalisée pour le compte des déménageurs de Nextories. Publiée le mercredi 25 novembre, elle explique que, dans 16% des cas, la crise sanitaire est un critère avancé par ceux qui ont déménagé récemment ou envisagent de le faire. Mais ce sont des motifs personnels et familiaux qui poussent au déménagement, dans 81% des cas.

Pour 12% des sondés, la crise sanitaire a, en revanche, l’effet d’un frein. Ceux dans ce cas mettent en avant la peur que les gestes barrières ne soient pas bien respectés pendant le déménagement et la crainte d’un nouveau confinement. Néanmoins, depuis le début de l’année, 10% des Français ont déjà changé de logement. Les 25-34 ans sont 19% à avoir franchi le pas, comme 33% des 35-44 ans. 

Quitter les métropoles

L’étude met aussi l’accent sur le fait que plus ils habitent une ville importante, plus les Français sont nombreux à souhaiter changer d’habitation. Dans les communes de plus de 100 000 habitants, 38% des habitants souhaitent déménager dans un an ou plus, qu’ils soient locataires ou propriétaires.

Si 61% des habitants d’une métropole et de sa périphérie souhaitent se rapprocher de la campagne lors de leur prochain déménagement, ils ne sont que 14% à vouloir faire le chemin inverse. Chaque année, sept millions de Français déménagent. Généralement, ils sont plus sédentaires que leurs voisins européens.