Se connecter S’abonner

Immobilier : malgré les confinements, les recherches de biens ont bondi

Les Français rêvent-ils de changements ? Selon Bien’Ici, les recherches de biens immobiliers ont été plus nombreuses en 2020, malgré les deux confinements liés au Covid-19.

frais
Crédit: iStock.

Les recherches de biens immobiliers ont été plus nombreuses en 2020 qu’en 2019. Les deux confinements décidés par le gouvernement pour endiguer la propagation du Covid-19 n’ont pas freiné la quête des Français d’un nouveau logement. Ils l’ont sans doute même dopée. Selon une étude du site d’annonces immobilières, les recherches de maisons ont bondi de 70%, par rapport à l’an dernier. Celles de’appartements ont, quant à elles progressé de 30%. La quête d’espace s’est également soldée par une hausse de 63% des recherches d’un terrain constructible, au cours des 12 derniers mois.

Mais s’il y a bien un critère de recherche qui bat tous les records en 2020 c’est bien la présence d’un extérieur. Selon le site, les mots « espace extérieur » ont été parmi les plus tapés dans sa barre de recherche. La progression a atteint 80% par rapport à 2019. 

Des envies qui ne se concrétisent pas

Par ailleurs, la crise du Covid-19 n’est sans doute pas étrangère à la multiplication des annonces proposant des logements meublés à la location. Depuis le mois de mai, elles ont progressé de 50%. Leurs propriétaires, échaudés par la crise sanitaire, préfèrent miser sur la location longue durée que sur le court séjour. Alors, ces biens sont principalement situés dans des zones touristiques, dont le 4e arrondissement de Paris.

Mais toutes les envies ne se concrétisent pas. Selon les notaires, 2020 pourrait enregistrer un recul des ventes de l’ordre de 970.000 à 980.000. A la fin du mois de septembre, la quantité de transactions s’était repliée de 5% sur douze mois. Soit l’équivalent de quelque 990.000 transactions en moins. Mais, pour mémoire, l’année 2019 a totalisé 1.065.000 transactions. Un record dont 2020 pourrait finalement ne pas être très loin.