Se connecter S’abonner

Une agence immobilière alerte sur une possible vague d’impayés locatifs 

« Une autre vague arrive, celle des impayés locatifs », lance l’agence Imodirect dans un communiqué adressé à la ministre déléguée au Logement.

locataire
Crédit photo : Istock

Les locataires peinent de plus en plus à payer leur loyer. Les consultations de particuliers auprès de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Adil) ont ainsi augmenté de 15% sur un an entre septembre et octobre. Face à la crise sanitaire et économique, une agence immobilière s’inquiète d’une explosion des impayés de loyers et adresse un message au gouvernement. « Ne détournons pas le regard alors qu’une autre vague arrive, celle des impayés locatifs », écrit Imodirect dans un communiqué publié le jeudi 7 janvier. 

« Un signe très alarmant » 

L’agence immobilière en ligne a vu le nombre d’impayés de loyers supérieurs à un mois doubler au sein de son parc, atteignant 1,7% en ce moment, contre 0,67% en juin. Son président et fondateur, Arnaud Hacquart, déplore « un signe très alarmant ». Il regrette le fait que la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, se base uniquement sur les chiffres fournis par les assurances qui ne révèlent, selon lui, qu’une partie du problème. 

« Le danger est que les assureurs ont 2 mois de retard sur la réalité, car ils demandent des déclarations à 45 ou 60 jours après le début de l’impayé, le constat est donc faussé », précise le directeur d’agence. Le communiqué note également qu’aucun chiffre n’existe sur le parc locatif qui n’est pas couvert par les assurances. 

« Une anticipation précise des aléas à venir »

Alors que l’épidémie de coronavirus, comme la crise économique, continue de sévir en France, Imodirect craint une aggravation de la situation au moment de l’arrêt des aides d’urgence. L’agence demande ainsi au gouvernement « une anticipation précise des aléas à venir » et un soutien des bailleurs, professionnels et locataires, notamment à travers l’association immédiate de toutes les locations à une assurance contre les impayés.