Se connecter S’abonner

Immobilier : la ville de Paris souhaite transformer les bureaux en logements

La mairie de Paris lance un appel à projets pour convertir les bureaux vacants en logements. Parmi les lieux choisis, les magasins Tati Barbès ou encore le siège de l’APHP avenue Victoria.

immobilier
Crédit: iStock.

En matière d’immobilier, avec l’explosion du télétravail, les bureaux et les lieux de travail sont désertés. La ville de Paris souhaite les reconvertir en logements et lance, mardi 9 février, son appel à projets « Réinventer Paris » 2021. « Les propriétaires, concepteurs et architectes sont invités à imaginer à quoi ressembleront les habitations de demain grâce aux locaux vides aujourd’hui », selon la municipalité parisienne. Cette troisième opération vise les bureaux alors que les précédentes avaient réinvesti les sous-sols parisiens et les lieux vacants. A ce jour, six lieux ont été retenus par l’appel à projets urbains innovants (APUI) : le siège de l’APHP avenue Victoria (1er arrondissement), l’ancien centre de distribution électrique rue d’Aboukir (2e), les locaux de l’enseignement supérieur de la rue des Bernardins (5e), le garage Citroën de l’avenue de la République (11e), le garage Renault quai de Grenelle (15e) et enfin, l’emblématique magasin Tati Barbès, boulevard de Rochechouart (18e).

Les sites choisis « reflètent une époque, une identité architecturale et des usages passés », décrit la ville de Paris dans son appel à projets. « Loin de tourner le dos à cette histoire urbaine, et à l’aune des enjeux environnementaux, les propositions des candidats devront s’inscrire dans ces histoires particulières et locales », précise encore la mairie. Plus de 50.000 mètres carrés de bureaux seront transformés au total et la ville espère récupérer d’ici à 2026 « entre 700.000 et 800.000 mètres carrés de bureau », précise au Figaro Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la maire, Anne Hidalgo.

500.000 mètres carrés en Ile-de-France

Par ailleurs, le gouvernement a également lancé un projet immobilier de transformation de bureaux en logements ces derniers jours en Ile-de-France. Ainsi, la ministre en charge du Logement, Emmanuelle Wargon, a annoncé la transformation de 500.000 mètres carrés de locaux, lors d’un échange avec les professionnels du secteur, lundi 8 février. Il s’agissait de faire un bilan de ce type d’opérations, depuis 2018 : ainsi, 417.000 mètres carrés de logements ont fait l’objet d’une demande de permis de construire en France, issus de la transformation de bureaux. Via la « Foncière de transformation immobilière », 101.000 mètres carrés de logements seront créés. Il s’agit de la foncière créée l’an dernier par Action Logement.