Se connecter S’abonner

Immobilier : les Français friands des économies d’énergie

Selon une enquête d’Immonot sur les Français et les économies d’énergie, plus de trois personnes sur cinq déclarent avoir déjà effectué des travaux d’économie d’énergie dans leur logement. 

Immobilier
Crédit: istock.

Les Français sont attentifs l’impact de leur logement sur l’environnement. C’est en tout cas ce que révèle une étude réalisée par Immonot sur les particuliers et les économies d’énergie. Plus de trois Français sur cinq déclarent avoir déjà effectué des travaux d’économie d’énergie, rapporte cette enquête. Ils sont 13% à vouloir en réaliser plus tard. 

De plus, 50% des personnes interrogées pensent que les dispositifs visant à améliorer les performances énergétiques des logements doivent être basés sur l’incitation. Par exemple, à l’image du gouvernement qui encourage les ménages à réaliser des économies d’énergie en proposant le système d’isolation à un euro. Cependant, les Français sont aussi nombreux à penser « qu’ils faillent » que ces dispositifs « soient basés sur l’incitation et la contrainte ». C’est le cas pour 47% d’entre eux. 

Le DPE est un critère prépondérant

Autre fait important souligné par l’étude : les Français évitent les habitations trop énergivores. Ils accordent une grande attention au Diagnostic de performance énergétique (DPE) des biens immobiliers au cours de leur recherche. Ainsi, pour 72% d’entre eux le DPE est un critère prépondérant pour l’achat ou la location d’un bien. 

Avec ces gestes, les particuliers souhaitent avant tout faire des économies (47%). Mais la préservation de la planète est le deuxième but de la maîtrise de leur consommation d’énergie (33%). Les Français sont d’ailleurs nombreux à pratiquer des gestes écoresponsables à leur domicile au quotidien. Ils sont 97% à éteindre la lumière dans les pièces inoccupées, 96% à faire fonctionner le lave-linge ou le lave-vaisselle seulement lorsqu’il est plein. Enfin, 96% des Français favorisent les douches aux bains. Certains vont encore plus loin en utilisant par exemple des outils domotiques pour la gestion de l’énergie (77%) ou récupérer l’eau de pluie (49%).