Se connecter S’abonner

Résidence secondaire : les 10 Plus Beaux Villages de France où investir pour 150.000 euros

Nombreux sont les propriétaires souhaitant investir dans une résidence secondaire au coeur d’un des plus beaux villages de France. La plateforme d’estimation immobilière Meilleurs Agents en a listé dix où cette transaction est possible pour 150.000 euros.

Immobilier
Crédit: iStock.

Conséquence de la crise sanitaire, la recherche d’une résidence secondaire a augmenté de 30% depuis 2019. Afin d’aider les acquéreurs à trouver le bien idéal, la plateforme d’estimation immobilière Meilleurs Agents a fait une sélection de dix localités classées parmi les Plus Beaux Villages de France, où l’on peut investir dans un bien de 75 m² minimum pour 150.000 euros frais de notaire et d’agence inclus, rapporte Le Parisien. La plateforme a opté pour le label des Plus Beaux Villages de France pour une seule raison : « Il permet de définir des villes certes, pas très peu peuplées, mais avec un cadre merveilleux », explique au quotidien Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents.

Parmi cette sélection, on retrouve notamment Le Bec-Hellouin (Eure), une cité normande située à deux heures de Paris. Pour 150.000 euros, il y est possible d’acquérir une maison de 85 m². Depuis le début de l’épidémie, les ventes sont en hausse dans le village, comme l’explique le maire Pascal Finet (SE), dans les colonnes du Parisien. « Avant le Covid, on en avait douze à vendre. Après, tout est parti », explique-t-il. 

Qualité de vie

Pour les Nantais, il est possible d’acquérir une résidence secondaire à Montsoreau. Ce village des bords de Loire se situe à deux heures de la ville. C’est aussi le cas de Vouvant, en Vendée. En fin d’année, des acheteurs ont investi dans une maison de 80 m² avec un terrain de presque 200 m² pour 117.500 euros. 

Dans le Sud-Ouest, le village de Monflanquin perché sur une colline, attire les Toulousains et les Bordelais. Par exemple, une maison de cinq pièces, située en cœur de village, s’est vendue 115.000 euros. « On a une qualité de vie exceptionnelle, des commerces, des écoles… On voit revenir de jeunes couples qui étaient partis dans les grandes villes », note Nathalie Founaud-Veysset (DVG), maire de Monflanquin, dans le quotidien. 

Avec une enveloppe de 150.000 euros, il est aussi possible d’acheter un bien de 96  à Noyers-sur-Serein (Yonne), 93 m² à Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or) mais aussi 121 m² à Estaing (Côte-d’Or), 97 m² à Sainte-Enimie (Lozère) ou encore 113 m² à Pradelles (Haute-Loire).