Se connecter S’abonner

Travaux immobiliers : le budget rénovation des Français augmente

Les Français ne veulent plus faire leurs travaux de rénovations seul. Alors, ils envisagent d’y consacrer un budget plus conséquent, notamment dans les petites villes.

travaux
Crédit: iStock.

S’ils ne sont pas contre le fait d’engager des travaux immobiliers, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir confier leur réalisation à d’autres. Selon une étude Opinion Way, réalisée pour le compte du studio digital d’architecture et de rénovation hemea et le courtier en prêts immobiliers Artemis Courtage, 3 Français sur 5 sont prêts à acheter un logement principal qui nécessiterait des travaux. Et la moitié des sondés envisagerait de rénover son logement dans les cinq ans qui suivent son achat. 

Pour se libérer de cette contrainte, 46% estiment qu’il est utile d’avoir un chef de chantier, plutôt que de gérer en direct les entrepreneurs. Une part importante qui grimpe à 59% chez les moins de 35 ans. Toutes les catégories d’âges confondues, 20% des sondés seraient même prêts à effectuer de gros travaux. Un choix qui a un coût. Mais, dans le même temps, l’étude souligne que 25% des Français n’excluent pas le recours à un prêt pour financer leurs travaux, notamment les plus gros. 

Optimiser son argent et son temps 

En moyenne, les Français déclarent disposer d’un budget de 25.095 euros pour leurs travaux. Et plus de 50% d’entre eux sont d’ores et déjà prêts à investir une somme supérieure à 9.000 euros. Très fluctuant selon les régions, le budget varie également entre le Sud-Est, où le budget moyen dédié aux travaux est de 40.796 euros, et le Sud-Ouest, où il est de 16.722 euros. Il est aussi plus élevé dans les villes de 20.000 à 99.000 habitants où les acheteurs possèdent un budget moyen de 42.727 euros, contre 24.136 euros en région parisienne.

« A la suite de la crise sanitaire et plus particulièrement des différents confinements, l’importance du logement dans la vie quotidienne des Français s’est accentuée. Le logement principal s’est transformé en bureau, en école, en salle de sport… Bref, le logement a muté. (…) On voit que la rénovation devient prépondérante, et entraîne un besoin d’encadrement et de suivi personnalisé des travaux immobiliers », affirme Yann Depoys, le responsable des opérations de hemea. Et d’ajouter que « la conception devient aussi importante que la réalisation des travaux pour éviter les mauvaises surprises. Investir dans l’immobilier oui, mais en optimisant son argent… et son temps ! »