Se connecter S’abonner

Immobilier : où investissent les Français de l’étranger ?

Aujourd’hui 2,5 millions de Français sont expatriés. Pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à décider d’investir dans l’immobilier dans différentes régions de l’Hexagone, selon une étude d’Immoneos .

Immobilier
Crédit: iStock.

2,5 millions. C’est le nombre d’expatriés français qui résident à l’étranger. Mais l’expatrié n’est plus, comme dans le passé, pris en charge par une grande entreprise ou une administration française.  Ils sont désormais 80% à travailler à l’étranger sous contrat local, selon une récente enquête Humanis.

Face à cette situation, ils sont donc de plus en plus nombreux à investir dans l’immobilier en France, rapporte le baromètre d’Immoneos, publié ce mercredi 28 juillet. Malgré la crise sanitaire, le pays est très attractif grâce notamment à des taux d’emprunt fixes et très modérés. « Leur stratégie d’investissement locatif peut ainsi répondre à des objectifs très différents : se constituer un patrimoine, dégager des revenus complémentaires, préparer leur retraite, acquérir un pied-à-terre ou tout simplement anticiper leur retour en France », note l’étude. 

Paris en haut du classement

Mais alors quelles sont les villes qui attirent le plus les investisseurs ? En tête du podium, on retrouve Paris, qui rassemble 17% des investissements locatifs. La capitale est particulièrement prisée par les Français vivant à Singapour, en Amérique du Nord et en Asie du Nord. Mais les expatriés misent aussi sur les régions où le prix au m2 est nettement moins élevé. Ainsi les villes de Nantes, Rennes et Nice font partie des villes les plus attractives. D’autres grandes métropoles font aussi partie du classement comme Marseille, qui arrive en deuxième position, Lyon est à la quatrième place et Toulouse à la cinquième. 

« En revanche, en fonction du pays où ils vivent, les investisseurs peuvent avoir des coups de cœur très différents concernant les villes de province », relève le baromètre. 8 expatriés sur 10 investissent dans les régions les plus proches de là où ils sont expatriés. Ainsi, les villes de Marseille, Nantes et Lyon sont privilégiées par les Français expatriés à Singapour. Ceux qui résident en Suisse investissent plutôt à Lyon et à Mulhouse. Les Français résidant en Amérique du Nord choisissent, eux, Marseille, Nantes et Bordeaux. Lyon et Toulouse ont aussi du succès avec les expatriés vivant en Asie du Nord. Enfin, au Moyen-Orient, l’investissement locatif cible plutôt Nantes et Rennes.