Se connecter S’abonner

Vacances : comment éviter les arnaques à la location ?

L’été est une période propice aux arnaques à la location. Les fausses annonces pullulent sur les sites. Nos conseils pour les éviter.

vacances
Crédit: iStock.

Durant la période estivale, nombreux sont ceux qui font le choix de partir en vacances, le plus souvent pour mieux revenir. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde car l’été peut rapidement virer au cauchemar. Aussi ils sont des dizaines voire des centaines à se faire arnaquer chaque année, selon l’association de consommateurs UFC Que Choisir. Et les arnaqueurs ont déjà un système bien rôdé qui prend la forme d’une annonce alléchante (prix bas, photos attirantes…) sur laquelle se précipitent les vacanciers sans se méfier par exemple que le système de paiement ne soit pas sécurisé parce qu’ils sont souvent pressés, explique Le Figaro.

Une fois l’argent envoyé, le «faux » propriétaire disparaît mystérieusement dans la nature après avoir donné une identité souvent fausse. Pire, une fois sur place vous vous rendez compte que l’adresse de vos vacances n’existe pas et que l’annonce était une arnaque.

Une plateforme pour éviter de se faire piéger

Pour ne pas tomber dans ce piège, Gens de confiance, plateforme lancée en 2014, conseille d’abord de copier-coller l’annonce dans un moteur de recherche. «Si elle ressort dans plusieurs sites, pour différentes demeures, ce contenu est probablement frauduleux», explique Nicolas Davoust, cofondateur du site. Même chose pour les photos.

Le paiement est aussi, souvent, à l’origine de l’arnaque. «Si on vous demande d’envoyer de l’argent sur une banque à l’étranger, redoublez de vigilance», alerte Nicolas Davoust. Il recommande aux voyageurs de «vérifier la nationalité en copiant le code BIC sur Google». Aussi, passez toujours par le service de paiement du site de réservation de vos vacances et sollicitez un entretien téléphonique avec le propriétaire. «L’idée est de vérifier si son discours est cohérent avec l’annonce. N’hésitez pas à lui poser des questions très précises notamment sur la localisation géographique du bien», conseille Nicolas Davoust.

Un système de parrainage

Vérifiez également si l’annonce ou les mails envoyés sont bien orthographiés même si ces erreurs sont de moins en moins fréquentes car les arnaqueurs se sont professionnalisés et «appartiennent à des filières très bien organisées», souligne le cofondateur de Gens de confiance. Pour les contrer, la plateforme a misé sur la confiance avec un système qui repose sur des parrainages : pour s’inscrire, un particulier doit être parrainé par trois personnes qui se portent garant dans une certaine mesure du membre.

En cas d’arnaques, les quatre comptes sont immédiatement supprimés. Résultat, aucune escroquerie en 7 ans. «Notre communauté croît de 50% chaque année. Ils sont plusieurs milliers à s’inscrire chaque jour», détaille Nicolas Davoust dans un article du Figaro. Cet été, environ 20.000 annonces de location ont été publiées sur Gens de Confiance.