Se connecter S’abonner

Taxe foncière : quel est son poids dans les finances des propriétaires ?

Durant les confinements, certains Français ont troqué leur appartement parisien pour une petite maison dans une ville moyenne ou à la campagne. Un choix qui peut être un piège, notamment à cause de la taxe foncière, de plus en plus chère, rapporte Europe 1.

taxe foncière
Crédit: iStock.

L’appel de l’air pur a incité de nombreux Français à quitter une grande ville pour s’installer au vert pendant la crise du coronavirus. Néanmoins, attention aux mauvaises surprises, notamment à la taxe foncière. Comme le rapporte Europe 1, ce 13 août, son montant n’a cessé d’augmenter ces dernières années, et pèse de plus en plus lourd dans le budget des ménages. Selon une enquête de meilleurtaux.com, dévoilée par nos confrères en exclusivité, elle serait de 101 euros en moyenne par mois. Et si vous habitez à Nîmes, Angers, au Havre, à Bordeaux, ou encore à Montpellier, vous vivez alors dans l’une des villes de France où la taxe foncière est la plus élevée : environ 125 euros par mois.

62 euros par mois à Paris

Cette hausse de la taxe foncière pèse sur le crédit immobilier des acquéreurs puisque dans certaines villes, cela revient à payer l’équivalent de quatorze mensualités au lieu de douze, détaillent nos confrères. « Il n’y a pas douze mois de crédit mais un peu plus de 13 mois. Ce treizième mois de crédit est l’équivalent de la taxe foncière payée par les propriétaires. C’est ça qui nous inquiète un peu plus », décrypte Maël Bernier de meilleurstaux.com, à l’origine de l’étude. La disparition de la taxe d’habitation était l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron. « Petit à petit, elle disparaît (…) mais les municipalités ont besoin d’argent. Il faut bien qu’elles en récupèrent quelque part », rapporte Maël Bernier. Néanmoins, certains éléments sont positifs.À Paris, par exemple, il faut compter en moyenne 62 euros par mois. La taxe foncière ne dépasse pas non plus 75 euros par mois à Lille, à Strasbourg ou encore à Lyon.