Se connecter S’abonner

Immobilier : autorisations en hausse, constructions en baisse

La construction de logements entre mai et juillet a diminué de 5,5% par rapport aux trois mois précédents, à un niveau qui fait repasser l’indicateur en-dessous de son niveau d’avant-crise sanitaire, selon des chiffres publiés mardi par le gouvernement.

D’après les données du ministère de la Transition énergétique, dont dépend le Logement, publiés ce mardi 31 août 2021, entre mai et juillet, 95.900 logements ont commencé à être construits en France et 125.400 futurs logements ont obtenu leurs permis de construire. Si l’on compare ce chiffre à celui de l’année précédente, nous pouvons constater une augmentation de la construction à hauteur de 4,8%. Dans le même temps, les autorisations bondissent de 41,8%. Cette comparaison n’est guère parlante, car en 2020, la France sortait à peine du premier confinement, ce qui avait ralenti la construction et bloqué les démarches d’autorisation.

Des dynamiques disparates

Par rapport aux trois mois précédents, les logements qui ont bénéficié d’une autorisation sont en progression (+2,8%), et dépassent leur moyenne de l’année précédant le premier confinement. Sur les trois derniers mois, les mises en chantier de logements ont été inférieures de 1,1% à leur moyenne des 12 mois précédant le début de la crise sanitaire. Il faut également observer que les estimations des mises en chantier sont plus fragiles que d’habitude en raison des perturbations liées à la crise sanitaire. Ceux qui ont connu la meilleure dynamique sur un an sont les logements en résidence (+26,9%). Ils devancent les logements individuels purs (+11,2%), les logements collectifs ordinaires (+4,9%) et les logements individuels groupés (+2,6%).