Se connecter S’abonner

Immobilier : hausse de loyers, visite de palais… Lionel Messi cherche toujours à se loger

La nouvelle recrue du PSG, n’a toujours pas encore trouvé de pied-à-terre en Ile-de-France. Alors, l’épouse du joueur multiplie les visites, selon RMC Sport.

football in green grass field on conner ready for kick

Arrivé au Paris Saint-Germain il y a un peu plus d’un mois, Lionel Messi cherche encore le bien immobilier de ses rêves. Son footballeur de mari retenu à l’étranger pour deux semaines, c’est Antonela Roccuzzo qui assure les visites, rapporte RMC Sport, mardi 14 septembre. Mais même les Messi sont parfois confrontés à des imprévus. Si l’épouse de la star argentine a eu un coup de cœur pour un hôtel particulier situé à Neuilly-sur-Seine, elle s’est résignée à continuer ses recherches. En apprenant qu’il avait entre les mains le dossier de la recrue du PSG, le propriétaire du bien d’exception a décidé d’augmenter de 10.000 euros le loyer, précise la radio.

Déçue, madame Messi a décidé de se rapprocher du Camp des Loges, le centre d’entraînement de l’équipe de football du PSG, et, par la même occasion, de la future école de ses enfants. Trois villes des Yvelines semblent avoir ses faveurs : Chatou et Bougival, où elle a visité deux biens, mais également Le Vésinet. Elle y aurait présélectionné six « habitations ». Pourtant, selon les informations de la radio « Madame Roccuzzo visite. Elle ne valide rien avant une revisite avec son mari. Elle dit à chaque fois que c’est beau et qu’elle aime. Elle est très gentille et polie ».

Piscine intérieure, parking protégé

Pour autant, elle ne perd pas de vue les critères qu’elle a listés aux équipes des agences immobilières Barnes, Haussmann Prestige, ou encore Daniel Féau. A savoir qu’une une piscine intérieure, une salle de sport, un parking protégé, la climatisation, un jardin doivent être des équipements des logements proposés par les agences. Sans oublier l’absence de vis-à-vis.

Des exigences peu communes qui ont entraîné l’épouse de Lionel Messi jusque dans un palais situé dans la ville du Vésinet (78), dont le prix est estimé à 48 millions d’euros. Classé monument historique, il compte 30 pièces et totalise 2.000 m² d’espace familial. Le bien immobilier d’exception est complété par une villa de gardien, des logements pour le personnel, des garages, mais aussi un cinéma. Il se raconte que le Petit Trianon de Versailles aurait inspiré son architecte. Mais ici ou ailleurs, aucune contre-visite n’a été programmée, selon la radio.