Se connecter S’abonner

Immobilier : un Pinel « confort plus » en 2023

Un nouveau dispositif défiscalisant est à l’étude pour 2023, selon la ministre du logement, Emmanuelle Wargon. Celui-ci remplacerait le Pinel actuel en offrant plusieurs évolutions

Super Pinel
Crédit : iStock.

Le régime Pinel offre actuellement une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 63 000 euros. Mais il doit disparaître fin 2024 après une baisse de l’avantage fiscal en 2023 et en 2024. La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a annoncé qu’un nouveau dispositif était à l’étude pour une entrée en vigueur en 2023. La réduction d’impôt serait comme pour le Pinel actuel de 21 % d’un plafond d’investissement de 300 000 euros. Mais les conditions seraient plus strictes.

Vers un réaménagement des espaces intérieurs

Le logement devra respecter la future RE-2020 qui remplacera la réglementation thermique 2012 (RT2012) actuellement exigible pour le Pinel. Le bien devra également respecter certains standards de confort tirés du rapport « référentiel de qualité logement ». Il préconise une augmentation des surfaces (28 mètres carrés au minimum pour un studio, 62 mètres carrés pour un deux pièces et 96 mètres carrés pour un cinq pièces), de la hauteur sous plafond (2,70 mètres au lieu de 2,50 mètres), le retour des cuisines indépendantes… Les prix devraient augmenter ce qui est en contradiction avec le Pinel qui établit un prix plafond au mètres carrés de 5 500 euros et dont le mode de calcul du loyer maximum favorise les petites surfaces. Affaire à suivre !