Se connecter S’abonner

Immobilier : les petites villes attirent les Français au détriment des métropoles

Selon une étude Harris Interactive, publiée lundi 11 octobre, les Français s’éloignent de plus en plus des grandes villes afin de se diriger vers les communes de 2.000 à moins de 20.000 habitants.

Un chiffre significatif. Selon une étude Harris Interactive pour le réseau Century 21, rapportée par BFM Business, 72% des Français affirment être attirés par les villes de 2.000 à moins de 20.000 habitants. Et 68% des personnes interrogées déclarent même se projeter dans une commune en zone rurale. Les villes de 20.000 à moins de 100.000 habitants attirent, quant à elles, 44% des Français.

Les effets de la crise sanitaire et des confinements successifs se font ressentir. Les Français ont besoin de grand air, et sont à la recherche d’une meilleure qualité de vie au détriment des grandes villes. Ainsi, seulement 27% des sondés déclarent se voir vivre dans une ville de plus de 100.00 habitants.

Les points négatifs des grandes villes

L’agglomération parisienne, quant à elle, n’attire pas. Ils sont 79% à affirmer ne pas souhaiter s’y installer, rapporte l’étude publiée par BFM Business. Depuis la pandémie de coronavirus, 73% des personnes interrogées déclarent avoir envisagé un déménagement dans une ville plus petite. Ils sont 76% à l’envisager pour une zone rurale.

Les causes de cet exode ? Certains désagréments propres aux grandes villes comme le bruit et la pollution sonore (53%), la pollution (48%), et le coût de la vie (37%). Parmi les points négatifs cités, on retrouve aussi les tarifs des loyers (36%) et l’insécurité (34%).