Se connecter S’abonner

Energie : les Français paient 184 euros par mois

Avec une facture énergétique moyenne de 184 euros par mois, les Français ne cachent pas leur intérêt pour la rénovation immobilière. Mais si ce sujet les intéresse, ils sont parfois perdus devant la complexité du fléchage des aides et disposent d’un budget en baisse par rapport à 2020 pour financer leurs travaux.

rénovation énergétique
Crédit : iStock.

Pour les Français, ça ne fait pas un pli : les candidats à l’élection présidentielle de 2022 doivent inclure la rénovation énergétique dans leur programme. Il faut dire que, selon le dernier baromètre de Monexpert-renovation-energie.fr, publié jeudi 21 octobre, les Français paient en moyenne 184 euros par mois pour couvrir leur consommation en énergies. Un montant qui n’empêche pas plus d’un tiers des Français d’avoir froid dans leur logement. Cette moyenne cache le sort des 18-24 ans et des 65 ans, qui s’acquittent respectivement de 202 euros et 227 euros, en moyenne. 

Un budget important qui explique que 66% des sondés affirment être prêts à réaliser des travaux de rénovation, dans le but de réduire leur facture. Et 64% souhaitent aussi améliorer le confort dans leur logement, indique le baromètre. Celui-ci chiffre à 52% la part des locataires qui aimeraient que les travaux soient obligatoires. Ces derniers sont, en effet, plus touchés que les propriétaires par le froid. A cela, il faut ajouter le fait que près de huit Français sur dix sont très attentifs à l’étiquette énergétique du logement visité. Pour 76% d’entre eux, il s’agit d’un critère important dans leur projet d’achat. Ils sont également 33% à penser qu’une bonne étiquette énergétique facilite une revente. 

Manque d’information 

Très intéressés par la thématique de la rénovation énergétique, 66% des personnes interrogées ne sont cependant pas en mesure de citer une aide financière permettant de réaliser des travaux. Elles sont 34% à hésiter à réaliser au moins un type de travaux, parce qu’elles pensent ne pas avoir les moyens financiers. Le fait d’estimer ne pas avoir droit aux aides à la rénovation arrive en deuxième position (26%) des hésitations. De plus, les personnes qui estiment qu’une rénovation de leur logement est nécessaire sont 53% à affirmer qu’elles manquent d’argent. 

Dans la pratique, avec un budget moyen de 2.546 euros, le budget travaux de rénovation énergétique des Français a diminué de 525 euros par rapport à 2020. Un montant insuffisant pour effectuer des travaux efficaces, selon le baromètre. Là encore, cette moyenne masque des écarts importants. Ainsi, les propriétaires disposent en moyenne d’un budget travaux de 3.451 euros, alors que celui des locataires avoisine les 1.121 euros.