Se connecter S’abonner

Immobilier : Marseille, Saint-Etienne, Paris… Dans quelles villes y a-t-il le plus de logements vacants ?

Les logements vacants sont dans le collimateur du gouvernement, qui verrait d’un bon œil leur retour sur le marché de la location. Si Marseille est la ville de France comptant le plus de biens vides, d’autres ne sont pas en reste.

immobilier
Crédit : istock.

Marseille est la championne de France du nombre de logements sans occupants depuis au moins deux ans. Sept de ses arrondissements se retrouvent dans les 10 premières places. Ils affichent un taux de logements vacants oscillant entre 3% et plus de 6%. Saint-Etienne, le 8e arrondissement de Paris et Lille sont les autres secteurs représentés dans ce top 10 réalisé par Le Figaro, à l’aide des données du ministère de la Transition écologique. Celui-ci est particulièrement attentif, en raison de la pénurie de logements qui touche le pays. Sur les quelque trois millions de biens vacants en France, 1,1 million le sont depuis au moins deux ans. Soit 3,5% du parc privé. Et la taxe sur les logements vacants n’y change rien.

Les communes de moins de 200 000 habitants sont également touchées par ce phénomène. Trois communes guadeloupéennes arrivent en tête. Au Gosier, à Sainte-Anne et aux Abymes, les taux de biens sans occupants depuis au moins deux ans sont compris entre 11,6% et 13,8%. La quatrième place revient à une ville de métropole : Moulins, qui devance Tarbes.

Une réduction d’impôts

Alors, pour inciter les propriétaires à remettre leur bien inoccupé en location, Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, compte sur la promesse d’une baisse d’impôts en contrepartie d’une baisse de loyer. Car, si l’on tient également compte des logements inoccupés depuis moins de deux ans, alors, le nombre grimpe à plus de 3 millions, selon une étude de l’Insee repérée par le quotidien. Ainsi, au cours des quarante dernières années, ce chiffre a bondi de près de 63%.