Se connecter S’abonner

Emploi : plus de la moitié des Franciliens cherchent du travail dans une autre région

Ils sont 57% d’habitants d’Ile-de-France à consulter uniquement des offres d’emploi à pourvoir ailleurs que dans leur région.

immobilier
Crédit : iStock.

La crise sanitaire a eu des conséquences notables sur la mobilité professionnelle. Ainsi, 57% des Franciliens ne consultent que des offres d’emploi dans d’autres régions de France, selon une étude d’HelloWork, révélée le 6 décembre par Capital. Ces derniers s’intéressent en priorité à l’Auvergne-Rhône-Alpes. Ensuite, les Franciliens visent les Hauts-de-France, les Pays de la Loire, la Bretagne et le Grand Est, selon cette enquête réalisée par l’acteur digital à partir des recherches de 5,4 millions d’utilisateurs des plateformes RegionsJob et ParisJob au troisième trimestre 2021.

Il n’y a pas que les travailleurs d’Ile-de-France qui sont attirés par d’autres régions que la leur. Ils sont un peu moins de la moitié (48%) en Occitanie à chercher uniquement un emploi ailleurs que dans leur région, relève le magazine. En revanche, ils sont moins nombreux en Bretagne et dans les Pays de la Loire : ils sont seulement 27% à chercher uniquement des offres ailleurs. A l’inverse, près de la moitié des résidents de ces deux régions ne consultent que des offres pour des postes à pourvoir là où ils habitent déjà.

Auvergne-Rhône-Alpes

Mais quelles sont les régions les plus attirantes pour les Français ? Là encore, c’est l’Auvergne-Rhône-Alpes qui arrive la première parmi les régions qui tentent les Français (13%) souhaitant changer de travail et déménager. Les Pays de la Loire sont deuxièmes, avec 10% de recherches, suivis de l’Occitanie, de la Bretagne et de la Nouvelle-Aquitaine, ex aequo, à 9%.