Se connecter S’abonner

Immobilier : à la montagne, le prix des locations flambe

À quelques jours de Noël, nombreux sont les Français qui ont choisi l’immobilier locatif de montagne pour passer les fêtes. Une étude de PAPVacances.fr décrypte le phénomène.

location
Crédit: iStock.

Malgré la reprise épidémique liée au Covid-19, les Français ont été plus nombreux que d’ordinaire à choisir la montagne pour passer leurs vacances. C’est en tout cas ce que met en avant une étude publiée par le site d’immobilier locatif saisonnier du groupe Particulier à Particulier, PAPVacances.fr. Les chiffres révélés par cette même étude – relayés par Les Echos – évoquent une hausse des demandes de réservation de locations, supérieure de 50% par rapport à l’année 2019. Suivant le même comparatif au regard de l’année 2020, ils sont 102,7% supplémentaires à avoir réservé une location saisonnière sur la même période en 2021. Des chiffres qui peuvent se calquer sur les volumes traditionnellement enregistrés durant les vacances de février et qui peuvent s’expliquer par le besoin de retrouver l’air pur de la montagne, freiné en 2020 par la fermeture des remontées mécaniques. 

Une hausse de l’immobilier locatif de montagne hétérogène

Mais ce plébiscite massif de la destination des stations de ski n’est pas sans conséquences. Le prix des locations à la montagne flambe. « Avec une offre de deux semaines contre quatre pour les vacances d’hiver et certains propriétaires qui conservent une semaine pour leur usage propre à Noël, toutes les demandes n’ont pu être satisfaites dans les grandes stations de sports d’hiver », précise aussi l’enquête relayée par Les Echos. D’ailleurs, de façon plus concrète, les prix ont augmenté de 18,9% en moyenne par rapport à l’année 2019. Aussi, l’augmentation n’a pas été la même partout, s’étendant de près de 10% pour la station du Grand Bornand à 37% supplémentaires pour celle de Morzine. Dans la première, une semaine de location coûtera ainsi environ 173 euros par personne. Dans la seconde, pour un séjour organisé selon la même logistique, il faudra débourser 258 euros.

Et ce besoin d’ailleurs ne concerne pas que la montagne. Sur le site de PAPVacances.fr, on note une progression de 65,2% des réservations par rapport à l’année 2019. Dans le détail, le littoral représente 36% des réservations saisonnières effectuées pour la période de Noël 2021, derrière la montagne, plébiscitée à 52%. Cependant, l’embellie ne profite pas aux outre-mer (Guadeloupe, Martinique et Réunion) qui voient leurs parts de réservations diminuer drastiquement par rapport à 2020.