Se connecter S’abonner

Immobilier : Honfleur veut durcir les conditions de location saisonnière

Les conditions de location saisonnière ont été renforcées dans la ville du Calvados, faute de logements disponibles à un prix abordable pour les habitants.

vacances
Crédit: iStock.

La mairie de Honfleur a décidé de poser des limites. Les propriétaires normands souhaitant mettre leurs biens à louer pour les touristes sur des plateformes comme Airbnb ou Booking doivent, depuis le 1er janvier, obtenir une autorisation de mise en location délivrée par la mairie, rapporte Le Parisien, jeudi 13 janvier. 

Autre règle mise en place : un propriétaire ne pourra louer plus qu’un seul bien. De plus, une fois l’autorisation délivrée, elle devra être renouvelée tous les trois ans. L’objectif ? Limiter les impacts du tourisme sur les prix des logements pour les habitants et retrouver un équilibre. « Aujourd’hui un tiers du parc immobilier est occupé par des locations de ce type ! Ce n’est pas normal. Nous en sommes au point critique où de nombreux habitants n’arrivent plus à se loger », explique dans Le Parisien Christophe Buisson, vice-président du Pays de Honfleur-Beuzeville, chargé du développement économique et du tourisme.

Hausse de la spéculation immobilière

Ainsi, dans la ville normande, un appartement de 50 m2 au prix de 500 euros par mois à l’année peut se louer 500 euros par semaine pendant la période estivale. « Le rendement pour le propriétaire est donc multiplié par quatre », souligne dans le quotidien, Aïda Bensoussan, gérante de l’agence The Agence Immobilière, en centre-ville. 

Face à ces tarifs pratiqués, la spéculation immobilière a donc fortement augmenté à Honfleur. Les propriétaires sont nombreux à avoir investi dans les immeubles locatifs avec pour conséquence une hausse du prix au mètre. Il s’est envolé à 1.500 euros au cours de l’année 2021.