Se connecter S’abonner

Immobilier : cadre ou salarié au SMIC, voici ce que vous pouvez acheter

Les Français ont gagné en pouvoir d’achat immobilier dans de nombreuses villes, selon une étude de Vousfinancer.

Ukraine - immobilier
iStock

Face à la baisse du taux moyen des crédits immobiliers, les Français ont gagné en pouvoir d’achat immobilier dans de nombreuses villes, selon une étude de Vousfinancer. Une hausse du pouvoir d’achat qui concerne aussi bien les cadres que les salariés touchant le SMIC. « Grâce à la baisse des taux combinée à la revalorisation du SMIC, la capacité d’emprunt avec le salaire minimum a augmenté de plus de 60 % en dix ans et de 5 % rien qu’en 2021. Il est désormais possible d’emprunter plus de 107.000 euros sur vingt-cinq ans à 1,30 % en gagnant le salaire minimum, contre 66.500 euros en 2012, soit 40.000 euros de plus », explique aux Echos Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer.

Cependant, en fonction des villes, il est possible d’acquérir une surface plus ou moins grande. En cause ? Les prix de l’immobilier, eux aussi, en hausse. « La surface qu’il est possible d’acheter avec un crédit sur vingt-cinq ans en gagnant le salaire minimum a augmenté de 73 % à Saint-Etienne, de 67 % à Nîmes ou de 54 % au Mans, et de près de 40 % à Marseille ou au Havre », souligne Sandrine Allonier. 

Pouvoir d’achat en baisse à Rennes

Ainsi, une personne au SMIC avec un crédit sur vingt-cinq ans et 10 % d’apport personnel peut acquérir un 88 mètres carrés à Saint-Etienne, un 68 mètres carrés au Mans ou encore un 52,5 mètres carrés à Brest. Seule exception : la ville de Rennes, avec un pouvoir d’achat au SMIC en baisse, face à la forte hausse des prix.

Pour les cadres, la situation est différente, le salaire variant en fonction du secteur et du lieu de l’entreprise. En effet, un cadre touche en moyenne 3.376 euros mensuels à Saint-Etienne contre 5.372 euros à Paris. Ainsi, comme le souligne Les Echos, pour les cadres remboursant une mensualité équivalente à 33 % de leur salaire mensuel à un taux de 0,95 % sur vingt-cinq  ans, le pouvoir d’achat immobilier passe de 46 mètres carrés à Paris à près de 245 mètres carrés à Saint-Etienne. Au Mans, il sera possible d’acquérir 211 mètres carré, à Brest 145,8 mètres carrés et à Nîmes près de 157 mètres carrés.