Se connecter S’abonner

Bail réel solidaire : onze projets lancés à Paris

La capitale souhaite multiplier les offres de logements à moitié prix. D’ici à 2026, 1.000 habitations doivent être livrées.

JO 2024
Crédit : iStock.

La Ville de Paris souhaite multiplier la construction de logements sous le régime du bail réel solidaire (BRS), rapporte Le Parisien. Ce dispositif créé en 2017 donne la possibilité aux ménages sous plafonds de ressources de devenir propriétaire d’un logement à prix cassé dans des quartiers où les prix de l’immobilier sont très élevés, en dissociant le foncier du bâti.

Ainsi, dans la capitale, sous ce régime, l’acheteur paye 5.096 euros le mètre carré, soit plus de la moitié du prix du mètre carré parisien. De plus, l’acquéreur doit régler une redevance foncière mutuelle de 2,50 euros par mètre carré auprès de la Foncière de la ville de Paris (FDVP) durant la durée du bail de 99 ans.

200 logements par an

Si les acquéreurs souhaitent revendre le bien, ils doivent obligatoirement le céder à un ménage, lui aussi, sous plafond de ressources, choisi par la FDVP. Le but ? Eviter la spéculation et faciliter l’accès aux ménages aux logements parisiens.

« On vise 1.000 logements sous BRS livrés sous la mandature, c’est-à-dire d’ici à 2026 », souligne, dans Le Parisien, Sophie Lecoq, directrice de la FDVP. 11 projets vont être lancés par l’organisme avec comme objectif la construction de 980 logements sous BRS. « Notre objectif est de produire 200 logements par an et d’investir dans deux ou trois nouvelles opérations d’achat de terrain ou d’immeubles à rénover par an d’ici à 2026-2027 », précise la directrice.