Se connecter S’abonner

Crédit immobilier : le montant des apports exigés par les banques en hausse de 78%

L’apport personnel demandé par les banques a nettement augmenté en un an et s’élève désormais à plus de 50.000 euros, selon les données de Finance Conseil.

immobilier
Crédit : iStock.

Effectuer un crédit immobilier pourrait devenir compliqué pour les futurs acheteurs. En effet, le montant de l’apport personnel demandé par les banques a considérablement augmenté en un an, selon les chiffres du réseau de courtage Finance Conseil, rapportés par BFM Business. La hausse affichée est près de 80% au niveau national au premier trimestre 2022 par rapport à l’an dernier.

Ainsi, 52.594 euros d’apport personnel sont désormais nécessaires en moyenne en France. Ce chiffre était de 29.405 euros en 2021, ce qui équivaut à une augmentation de 78% sur un an. Le niveau d’apport personnel s’élève à presque 20% du montant total du projet. En cause ? La frilosité des banques à accorder des prêts dans un contexte de hausse du coût de la vie.

Forte progression en Nouvelle-Aquitaine

En fonction des régions, cette hausse n’est pas équitable. C’est en Nouvelle-Aquitaine et dans les Hauts-de-France que les plus fortes progressions ont été enregistrées. Le montant de l’apport y a presque doublé par rapport à 2021. En effet, l’apport moyen représente 21,7% du projet immobilier en Nouvelle-Aquitaine, soit 56.449 euros, contre 24.606 euros il y a un an (+ 129%). Dans les Hauts-de-France, le niveau d’apport personnel équivaut à 19,3% du projet, soit 46.473 euros en 2022, contre 22.638 euros en 2021. La hausse est de + 105% sur un an.

La région Ile-de-France affiche, elle, le niveau d’apport le plus élevé en valeur. Il faut disposer de 132.899 euros d’apport moyen en 2022 contre 85.985 euros en 2021, soit une hausse de 54% sur un an. Le niveau est plus de deux fois plus important qu’il y a deux ans.