Se connecter S’abonner

La Ville de Paris part à la chasse aux locations Airbnb illégales

La Ville de Paris a mené différentes inspections, mardi 21 juin, à Montmartre visant des meublés touristiques soupçonnés d’être loués en infraction.

Airbnb
iStock

La mairie de Paris a lancé différentes inspections, mardi 21 juin, dans le quartier de Montmartre. Le but ? Débusquer des meublés de tourisme loués en infraction, rapporte Les Echos.

« Il faut tout faire pour éviter que le retour des touristes, qui est bienvenu, nous conduise à un retour des locations touristiques illégales au détriment du logement des Parisiens », explique dans le quotidien Ian Brossat, l’adjoint à la maire chargé du logement. Selon lui, la politique de la mairie « a commencé à porter ses fruits. Il ne s’agirait pas de revenir en arrière maintenant ».

Une soixantaine de dossiers

Au total, après les différents contrôles, « une soixantaine de dossiers pourront être créés », qui se solderont par des rappels à la loi ou d’éventuels contentieux, précise le cabinet de Ian Brossat. « La grande majorité des annonces à Paris sont des logements familiaux loués moins de 50 nuits par an. La location sur Airbnb constitue une bouée de sauvetage pour des milliers de familles à faibles revenus », a réagi la plateforme Airbnb dans Les Echos.

Elle précise « prendre les problèmes de logement au sérieux et travailler avec le gouvernement français et les villes pour les aider à s’enregistrer et à contrôler l’application de la réglementation relative aux locations occasionnelles ». Après avoir été poursuivi par la Ville de Paris, Airbnb avait été condamné à 8 millions d’euros d’amende pour avoir publié un millier d’annonces sans numéro d’enregistrement en 2021.