Se connecter S’abonner

Immobilier : le locataire ne paie pas son loyer, le propriétaire fait enlever les fenêtres

Le propriétaire a cependant assuré que l’enlèvement des fenêtres était temporaire.

passoires thermiques
Crédit: iStock.

Une mesure radicale. Un propriétaire qui louait une habitation à une association à Forbach, en Moselle, a décidé d’enlever les fenêtres de la maison face aux impayés de loyer. L’homme a toutefois placé des panneaux en bois à la place des fenêtres retirées, rapporte Le Républicain Lorrain

L’association, qui propose des solutions de logement aux personnes fragiles, a commencé à occuper l’habitation le 1er décembre 2021. Depuis, elle n’a payé aucun loyer d’un montant mensuel de 950 euros. « Je n’ai pas reçu un centime depuis huit mois. J’ai contacté tous les services, y compris ceux de l’État qui subventionne l’association, mais rien n’y fait. Mes commandements de payer sont tous contestés. Du coup, la procédure d’expulsion est sans cesse repoussée », explique le propriétaire auprès du Républicain Lorrain.

L’association assume

De son côté, l’association dont le siège se trouve à Metz assume le non-paiement des loyers. Elle dénonce un manquement à une convention signée avec le propriétaire dans lequel il s’était engagé à réaliser différents travaux comme le remplacement des fenêtres avant le 23 novembre 2021 afin de pouvoir loger les personnes fragiles. « Nous ne sommes pas de mauvais payeurs, mais des travaux nécessaires doivent être faits. Nous sommes dans notre droit. Une procédure est en cours, les tribunaux trancheront », assure dans le quotidien la directrice générale adjointe de l’association.

Le propriétaire, lui, affirme avoir réalisé des travaux pour rénover le toit et le chauffage. S’il vient de faire retirer les fenêtres, il attend d’en recevoir de nouvelles. Une seule personne loge actuellement dans l’habitation. Sa fenêtre n’aurait pas été retirée, selon le propriétaire. « Je ne pensais pas qu’une association dans le domaine social adopterait une telle attitude », conclut-il.