Se connecter S’abonner

Immobilier : la part des logements à louer atteint un niveau historiquement faible

Selon les données du site Bien’ici, seulement 27% des annonces portent sur des logements à louer.

location
iStock

Un niveau historiquement faible. Selon les données du site Bien’ici, rapportées par BFM Business, seulement 27 % des annonces immobilières portent sur des logements à louer, contre 73 % qui concernent des biens à la vente. Ce ratio a diminué de 10 points par rapport à la même période de l’année en 2019. 

Ainsi, dans certaines régions, le marché de la vente domine totalement celui de la location. Par exemple, en Bretagne, PACA et Pays de la Loire, on compte huit biens à vendre pour deux biens en location. En Ile-de-France, on enregistre moins de 27 % d’annonces de biens à louer actuellement. Seule la région Grand Est fait figure d’exception. La part du locatif y dépasse les 30 % d’annonces, avec 32 % d’offres de logements. 

L’offre de studios en baisse 

Parmi les biens concernés par ce marché sous tension, ce sont les petites surfaces qui sont particulièrement impactées, note Bien’ici. Alors qu’il s’agit des logements habituellement les plus recherchés pour la location, l’offre de studios à louer a diminué de 12 % sur un an et de 10 % pour les deux pièces, précise BFM Business.

Pourtant la demande est en forte hausse sur les petits logements. Selon Bien’ici, on compte en moyenne 87 demandes pour un studio à louer, contre 50 demandes l’an dernier. Pour les deux pièces, le nombre de demandes par logement disponible a, quant à lui, augmenté de 65 % sur un an.