Se connecter S’abonner

Investissement locatif : dans quelle ville étudiante est-il intéressant d’acheter ?

Malgré l’inflation et des difficultés pour obtenir un crédit, l’investissement locatif n’est pas mort en France. Détails.

investissement locatif
Crédit : iStock.

Acheter pour louer, même avec un petit budget, c’est encore possible. Et pour réaliser un investissement locatif rentable, mieux vaut se tourner vers les villes françaises où les étudiants affluent en masse pour réaliser leur parcours post-bac. Masteos a ainsi dressé un classement des cinq villes étudiantes françaises où acheter un bien pour le louer était le plus rentable selon des critères tels que la tension locative maximale, le revenu médian important ou encore la prise de valeur constante du foncier.

Plusieurs viviers intéressants pour un investissement locatif

En tête de ce classement on retrouve Poitiers (Poitou-Charentes). Dans cette ville qui compte entre autres sept facultés, une école d’ingénieurs, une école supérieure du professorat et de l’éducation, étudient actuellement 23.000 étudiants. Les appartements y sont affichés à un prix inférieur à 2.500 euros le mètre carré, soit une augmentation de près de 24% depuis 2020. A environ quatre heures de route vers le Nord, la ville de Caen se hisse en seconde position. Forte de nombreux campus, et d’unités de recherche, l’Athènes normande est un vivier intéressant pour un investissement locatif, même si les prix y sont plus élevés qu’à Poitiers : il faudra ainsi compter 89.000 euros pour l’achat d’un bien d’environ 30 mètres carrés.

Pour fermer le trio de tête, direction la terre des anciens ducs de Lorraine, Nancy. Il s’agit d’une des villes les plus densément peuplées par des étudiants en France. Cela s’explique notamment par un pôle universitaire qui rassemble l’intégralité des diplômes reconnus en France. Depuis 2020, les prix ont augmenté de 12,5%, pour un rendement brut moyen de 6,25%.

Dernières villes de ce classement (mais non moins importantes), Montpellier et Marseille. Sous le soleil du Sud, ces deux villes sont également attractives pour les étudiants français, mais également les internationaux. Dans la première ville citée, le prix moyen du mètre carré se rapproche des 4.000 euros (3.642 euros actuellement), ce qui représente une évolution du prix du mètre carré de 14,8% depuis 2020. Dans la cité phocéenne, un appartement de 30 mètres carrés coûte en moyenne 110.200 euros à son acheteur.