Se connecter S’abonner

Immobilier de luxe : Paris redevient la ville préférée des ultra-riches

Paris est la ville la plus attractive en matière d’immobilier de luxe, mais un ralentissement du marché est attendu.

Immobilier de luxe

Le marché immobilier à Paris n’est pas au mieux de sa forme. Même s’il faut relativiser l’idée d’un effondrement, la capitale a été la première zone à voir les prix repartir à la baisse, et de manière significative. Cela en raison notamment de la hausse des taux. Mais le secteur de l’immobilier de luxe est épargné. Selon le classement actuel de Barnes, Paris est même redevenue la ville la plus attractive pour les « ultra-riches », position déjà occupée en 2020. Le sondage a été mené parmi les 400.000 personnes les plus aisées au monde, dont le patrimoine dépasse les 27 millions d’euros.

De nouveaux secteurs pour l’immobilier de luxe à Paris

L’année 2021 avait été particulièrement bonne pour l’immobilier de luxe en France et en particulier à Paris. Les acquisitions à plus de 3 millions d’euros ont grimpé de 43 %. L’effet s’est un peu tassé en 2022, dans un contexte de crise mondiale. Mais l’effondrement du cours de l’euro par rapport au dollar a dopé l’attractivité de l’immobilier français pour les étrangers. Les acquisitions ont encore progressé de 14 %. Néanmoins, un ralentissement est attendu et une baisse des prix est possible. La hausse des taux d’intérêt n’est pas limitée à la France et la flambée des matières et donc des travaux concernent tous les secteurs. La demande devrait de ce fait s’effriter. « Nous anticipons une baisse de 5 % à 10 % des prix. Le marché va être plus tendu », détaille au Figaro Richard Tzipine, vice-président de Barnes.

Le classement montre également que ce ne sont pas toujours les quartiers les plus huppés qui abritent les biens les plus chers et demandés. Certes, le Marais reste en haut du classement. Avec 18.000 euros du mètre carré, 30.000 euros pour un bien d’exception, il s’agit de la deuxième zone la plus prisée au monde derrière le quartier de Soho à New York. Mais les Xe, XIXe et XXe arrondissements attirent désormais une nouvelle clientèle de trentenaires qui a fait fortune dans la high-tech. C’est dans le IXe arrondissement que le record a été atteint en 2022 avec un appartement à 75.000 euros le mètre carré.