Se connecter S’abonner

Immobilier : les professionnels s’engagent pour rénover 50.000 copropriétés

Dans une lettre ouverte à la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, la FNAIM, l'Unis et Plurience promettent d'agir pour les copropriétés.

Les organisations de professionnels de l’immobilier – agents, syndics et administrateurs de biens – réagissent à l’annonce du Plan de relance, et particulièrement des décisions prises en faveur de la rénovation des copropriétés. Ce qui représente quelque 430 000 copropriétés pour 10 millions de logements, soit un tiers du parc immobilier résidentiel.

50 000 chantiers de rénovation

La profession s’engage ainsi à faire voter et lancer 50 000 chantiers de rénovation de copropriété, dans les trois prochaines années. Un type d’habitat dont les syndics de copropriété professionnels disent assurer 90% de la gestion. Les organisations souhaitent à ce titre que la décision de faire réaliser les diagnostics techniques globaux soit déléguée au conseil syndical. Il s’agirait de les rendre éligibles à MaPrimeRénov’ Copro à hauteur de 50% dans la limite de 10 000 euros.

A LIRE >>> Le barème de Ma Prime Rénov’ sera connu fin septembre

Les organisation demandent également que soit consacré un plan de travaux quinquennal, lequel traduira un engagement d’investissement de la copropriété. Celui-ci devra avoir force de certification dans la durée, pour le maintien et la pérennité des aides de l’Etat qui auront présidé à la prise de la décision des travaux.

Il s’agit également selon eux de faire de MaPrimeRénov’ Copro un dispositif plus simple et lisible pour les copropriétaires. Ainsi, la prime doit être allouée aux syndicats de copropriétaires selon un objectif de résultat énergétique dans la rénovation globale votée, et ne doit pas tenir compte des revenus individuels.

Enfin, la FNAIM, l’Unis et Plurience veulent pérenniser sur cinq ans les engagements de l’Etat en faveur des dispositifs de rénovation véritablement utiles aux copropriétés.