Se connecter S’abonner

Crédit immobilier : 60% des Français estiment que c’est le bon moment pour se lancer

S’ils avaient une somme d’argent à placer, 32% des Français investiraient dans l’immobilier. Selon une étude Opinion Way, ils sont 60% à penser que c’est le bon moment pour contracter un crédit immobilier.

Comment se porte le pouvoir d’achat immobilier des Français ? Entre la crise sanitaire et les recommandations de la fin d’année 2019 du Haut conseil de Stabilité financière (HCSF), les conditions d’octroi de crédit immobilier sont plutôt difficiles en cette année 2020. Malgré ce contexte, 60% des Français restent confiants et trouvent que le coût des prêts immobiliers est bas. Pour eux, le moment est donc propice pour en contracter un, selon un baromètre Opinion Way réalisé pour le compte du réseau immobilier Capifrance et publié lundi 19 octobre.

Selon des données collectées par le courtier immobilier Empruntis, le taux moyen des prêts immobiliers sur quinze ans est passé à 1,10% dernièrement en enregistrant une baisse de 10 centimes. Ces conditions de taux favorables pourraient dynamiser le marché en dépit de la crise économique, puisque 59% des Français jugent que c’est le bon moment pour acheter un bien immobilier. En revanche, 48% des Français jugent que le moment est favorable pour vendre un bien immobilier.

Surestimation de l’apport

S’ils devaient personnellement acheter un bien immobilier, les Français estiment en moyenne qu’ils pourraient réunir 146.600 euros au total, dont 57.400 euros en apport personnel et 95 200 euros en crédit bancaire. Or 17% des Français considèrent qu’ils ne pourraient actuellement pas rassembler ces fonds pour acheter un bien immobilier.

Les Français ont également une idée bien précise de l’âge auquel on réalise un premier achat. Ils sont 69% à estimer que 25 à 30 ans est la bonne période, 38% désignant même l’âge de 30 ans, ajoutant que l’achat immobilier fait office d’acte fondateur d’une nouvelle phase dans la vie de l’acquéreur. Pourtant, dans la pratique, le premier achat a souvent lieu autour de 35 ans.

Méconnaissance des dispositifs d’aides

Les Français restent relativement peu informés sur les dispositifs d’aides à l’accession immobilière. Aucun n’est connu par plus de 30% des Français : 29% pour l’APL accession (63%, au total, en ont entendu parler), 26% pour le prêt à taux zéro (PTZ) renforcé (65% en tout). Moins de la moitié des personnes interrogées ont même entendu parler du prêt d’accession sociale (39%) et du prêt social de location-accession (34%).

Pour ce qui est du prêt à taux zéro (PTZ), les démarches s’alourdissent et sont plus longues rappelle Crédixa. Si les banques sont dans l’obligation de boucler tous les dossiers avant le 31 décembre 2020, les nouvelles demandes ne seront prises en compte qu’en janvier 2021.