Se connecter S’abonner

La production de crédits à l’habitat est restée orientée à la hausse en septembre

La production mensuelle de crédits à l’habitat a atteint 22,0 milliards d’euros en septembre, après 19,8 milliards en août, « tirée par sa composante hors renégociations (18,9 milliards d’euros après 16,8 milliards en août) » selon la Banque de France.

La croissance annuelle de l’encours de crédit à l’habitat « reste soutenue » en septembre, s’établissant à +5,4 %, après +5,3 % en août, selon la Banque de France. Le taux d’intérêt des crédits nouveaux à l’habitat, y compris renégociations, est quasi stable à 1,30 %.

Baisse des renégociations

La production mensuelle (en données corrigées de variations saisonnières) de crédits à l’habitat a atteint 22,0 milliards d’euros, après 19,8 milliards en août, « tirée par sa composante hors renégociations (18,9 milliards d’euros après 16,8 milliards en août) ».

Par ailleurs, la part des renégociations dans les crédits nouveaux n’atteint plus que 13,8 % (après 15,2 % en août). D’un autre côté, la croissance annuelle du crédit à la consommation est quasi nulle (+0,1 %, après +1,1 % en août).

Au total, le taux de croissance annuel des crédits aux particuliers est quasi inchangé en septembre (+4,6 %, après +4,7 % en août).