Se connecter S’abonner

Immobilier : les Français plébiscitent le courtage en crédit

Les jeunes et les CSP+ sont parmi les plus intéressés par le fait de passer par un intermédiaire dans le financement de leur achat immobilier, selon Vousfinancer.

crédit

Le courtage en crédit s’impose dans le paysage du financement immobilier. En effet, 40 % des Français qui ont emprunté en 2020 ont fait appel à un courtier, en hausse de 8 points sur 1 an, selon un sondage OpinionWay pour Vousfinancer*. En 2019, ils étaient 37% et 29% en 2015, précise le courtier.

Dans un environnement de taux qui restent au plancher, au sein de la tranche d’âge 18-34 ans, ce sont 65 % des répondants qui déclarent être passés par ces professionnels. Un chiffre qui a toutefois légèrement baissé en 2020, sous l’effet de la crise (ils étaient 67 % en 2010 et 40 % en 2015). De même, les CSP + ont davantage eu recours à un courtier : 51 % en 2020 à avoir fait appel à eux, contre 41 % en 2019 et seulement 28 % en 2015.

Une offre ouverte à tous les profils d’emprunteurs

Ainsi, même les meilleurs profils ne se privent pas des services d’un courtier, « dans un contexte où les recommandations du Haut conseil de stabilité financière ont impacté toutes les catégories d’emprunteurs », souligne Vousfinancer. « On note qu’alors même que les taux n’ont jamais été aussi bas ces dernières années, le recours au courtage n’a cessé de progresser, témoignant de la valeur ajoutée de notre métier, au-delà de la seule recherche du taux le plus faible », analyse Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer et porte-parole.

Mais qui dit intermédiation ne dit pas forcément digitalisation : les Français continuent ainsi à privilégier l’agence de courtage « physique », même si on note une progression des courtiers en ligne. Ainsi, 28 % des Français ont eu recours à un courtier en agence pour leur crédit et 12 % via un courtier en ligne (+ 4 points en un an). Même parmi les emprunteurs de moins de 35 ans, les deux tiers déclarent tout de même avoir fait le choix d’aller en agence de courtage (45 % sont allés en agence, et 20 % via un courtier en ligne), précise Vousfinancer.

Des motivations d’abord financières

Quoi qu’il en soit, ce sont toujours principalement des raisons financières qui motivent leur choix : 56 % d’entre eux cherchent à obtenir le taux d’intérêt le plus avantageux (+ 2 points sur 1 an), mais 30 % d’entre eux veulent être aussi sûrs d’obtenir une solution de financement. Une réponse en hausse de 7 points sur un an qui devient la deuxième motivation du recours à un courtier pour un crédit. Avant le fait d’être accompagné dans l’ensemble de ses démarches (26 %), et enfin de gagner du temps (19 %).

Veuillez sélectionner un ou plusieurs éléments dans la liste sur le côté.

*Méthodologie : Sondage OpinionWay pour Vousfinancer réalisé les 20 et 21 janvier 2021 auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.