Location immobilière : la Fnaim renonce à son fichier des mauvais payeur

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), principale organisation des agents immobiliers, a annoncé vendredi qu’elle renonçait à la mise en place d’un fichier des locataires mauvais payeurs, un projet critiqué par le gouvernement comme les associations de locataires.

« Nous comprenons que les conditions techniques ne sont pas réunies pour créer un fichier des impayés locatifs », a annoncé sur Twitter le président de la Fnaim, Jean-Marc Torrollion, inscrivant cette décision dans le prolongement d’une rencontre avec la Cnil, gendarme de la protection des données.

A LIRE >>> Immobilier et défiscalisation : les plafonds de loyers et de ressources pour 2020 sont connus

L’organisation avait indiqué en début d’année qu’elle travaillait à la création d’une telle base de données, qui aurait dû voir le jour en 2021 et aurait recensé les locataires en retard d’au moins trois mois dans le paiement de leurs loyers.

Une opposition aux « listes noires »

Selon la Fnaim, qui expliquait que ce fichier ne pourrait être consulté que par les professionnels du secteur, cette base visait à instaurer de l’objectivité ainsi que de la transparence pour juger des candidats à la location, et aurait permis d’instaurer une « présomption de confiance » envers ces derniers.

Néanmoins, cette annonce avait suscité une forte opposition de la part d’associations de locataires et de consommateurs, qui redoutaient une stigmatisation des locataires en difficulté financière.

A LIRE >>> Encadrement des loyers : comment y échapper tout en respectant la loi

Le gouvernement, lui-même, s’était prononcé contre ce fichier par la voix du ministre du Logement, Julien Denormandie, qui a redit cette semaine son opposition à des « listes noires » après un article de Libération faisant état de la rencontre entre la Fnaim et la Cnil.

« Je salue la décision de la Fnaim de surseoir à cette idée de fichier », a déclaré M. Denormandie vendredi sur Twitter, évoquant un « dialogue constructif avec son président ».

Rédaction Mieux Vivre avec AFP

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre avec AFP
Mots-clés : Immobilier locatif

Articles récents

Budget: fractionnez vos paiements entre particuliers

Il est désormais possible de régler en plusieurs fois les achats réalisés entre particuliers, dont le montant oscille entre 50…

12/08/2020 16:47

Relance: 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises prêtent à investir en France

Bercy lance un appel à projets pour aider les entreprises à se développer ou à se moderniser, afin de rendre…

12/08/2020 15:17

Assurance vie: quels sont les contrats dont les garanties peuvent être revues à la baisse?

Certains assureurs réduisent la garantie de leurs fonds en euros garantis, afin de les rendre moins attractifs. Un phénomène déjà…

12/08/2020 13:21

Cryptomonnaies: le Bitcoin, «une pseudo monnaie» selon la Banque de France

L’analyse sur les cryptomonnaies, publiée par la Banque de France, n’est pas tendre avec le Bitcoin qu’elle considère toujours comme…

12/08/2020 11:55

Coronavirus: des accords de performance collective mieux encadrés

Un « questions-réponses », publié par le ministère du Travail, recadre les accords de performance collective (APC), cumulable avec du…

12/08/2020 10:33

Immobilier: les achats dans les stations balnéaires se multiplient

La hausse des prix de l’immobilier en bord de mer n’empêche pas une envolée des achats de maisons et d’appartements…

12/08/2020 08:48