Immobilier: quelles sont les villes les plus rentables pour un investissement locatif?

SeLoger a calculé la rentabilité nette de l’achat d’un logement et de sa mise en location dans les villes françaises. A la première place des investissements qui rapportent le plus, on trouve Limoges et Perpignan. 

L’enquête montre que certains secteurs des villes concernées restent à privilégier pour obtenir une belle rentabilité. Crédit: iStock.

Pour réussir son investissement, il faut qu’il soit rentable, c’est-à-dire qu’il y ait un bon rapport entre le prix d’achat et le montant du loyer. Soit la rentabilité brute, mais pour connaître la rentabilité nette, il faut prendre en compte les charges variées liées à un achat immobilier (taux d’assurance, taux d’intérêt, charges d’entretien…). Un calcul qu’a effectué SeLoger dans son palmarès des villes au rendement net le plus élevé, pour un investissement dans un logement de 50 mètres carrés. 

Oubliez les grandes métropoles 

En quête de rentabilité locative, oubliez Paris, Bordeaux, Lyon, Nantes ou Marseille. Dans ces grandes villes, le prix de la pierre est très élevé et il « augmente plus vite que les loyers », selon la plateforme d’annonces immobilières. Acheter dans ces grandes métropoles revient plus à un « investissement patrimonial », soit à « se projeter sur le long terme en achetant un bien de qualité dont on sait qu’il se valorisera avec les années ». 

Dans ce top 10 des villes les plus rentables, on retrouve, au contraire, des villes moyennes et attractives. Deux d’entre elles se partagent la première place : Limoges et Perpignan. Toutes les deux jouissent d’une même situation idéale pour les investisseurs : le prix de l’immobilier y est abordable, mais en nette hausse, tout comme les loyers et la tension locative. Les deux numéros un affichent donc un rendement de 5,1%. Pour acquérir un 50 mètres carrés, il faut débourser 84 200 euros à Limoges et 83 200 à Perpignan. La tension locative a augmenté de 191% dans la première et de 105% dans la deuxième. 

A LIRE >> Colocation: dans quelles villes le marché est-il le plus tendu?

Saint-Étienne et Amiens, en deuxième et troisième places

Saint-Étienne se situe quant à elle en deuxième place du classement. Bien plus avantageuse pour investir que sa voisine lyonnaise, il faut seulement deux ans à un achat immobilier pour y devenir rentable par rapport à une location avec un taux de rentabilité qui atteint 4,9%. Amiens prend la troisième place du classement, avec des indicateurs différents puisque les loyers y baissent de 4,7% sur un an. Le mètre carré s’affiche à 2 356 euros dans la ville picarde. 

L’enquête montre que certains secteurs des villes concernées restent à privilégier pour obtenir une belle rentabilité. SeLoger conseille par ailleurs de s’assurer d’une demande forte dans la ville choisie et d’une proximité du logement avec des commerces et des transports. Par ailleurs, il ne faut pas oublier de vérifier si les prix affichés correspondent à ceux pratiqués sur le marché de l’immobilier local. 

Sur le même thème

immobilier Investir dans l'immobilier Investissement locatif

Réactions et commentaires

Sur la même thématique