Se connecter S’abonner

Denormandie : misez sur des villes dynamiques

Découvrez ces trois villes offrant une rentabilité nette égale ou supérieure à 4% dans le cadre du dispositif, pour un risque locatif ou de dépréciation faible à modéré.

Pour réussir un investissement en Denormandie, le choix de la commune revêt, tout autant que pour le Pinel, une importance capitale. Au-delà de la rentabilité, il convient de s’assurer que la demande locative est au rendez-vous, que le risque d’impayé n’est pas excessif et que la valeur du bien a peu de chances de se déprécier avec le temps grâce aux atouts structurels de la ville. Quant aux plafonds de loyers,ils sont rarement atteints. Classées parmi les dix communes les plus attractives pour un Denormandie par Meilleurs Agents, les trois villes présentées offrent une rentabilité nette égale ou supérieure à 4% dans le cadre du dispositif, pour un risque locatif ou de dépréciation faible à modéré.

Quimper, l’atout LGV dans le chef-lieu du Finistère

Population : 62 985 habitants. Prix au m² : 1 561 euros. Loyer moyen
au m² : 8,10 euros. Rentabilité brute : 6,23%

Dans son baromètre de l’immobilier, LPI-SeLoger mentionne Quimper parmi les dix villes de plus de 60000 habitants où les prix ont le plus augmenté sur un an(+ 13,6% entre juillet 2019 et juillet 2020). Simple rattrapage? Difficile de se prononcer. Seule certitude : le marché de l’ancien est dynamique dans la capitale de la Cornouaille bretonne, attirant notamment des investisseurs en quête d’une rentabilité attractive pour un risque modéré, grâce à l’importance de la population étudiante. Les professionnels évoquent aussi un « effet LGV », alors que Quimper n’est plus qu’à trois heures et demie de Paris. Les quartiers recommandés en Denormandie sont l’hypercentre, grâce à ses commerces, ou, à proximité, ceux de Frugy (sud), Saint-Marc (ouest) et Locmaria (sud-ouest).

Evry-Courcouronnes, pour la rentabilité de la francilienne

Population : 67 967 habitants. Prix au m² : 2 188 euros. Loyer moyen
au m² : 12,90 euros. Rentabilité brute : 7,10%

Concentrant plus de 30% de la richesse nationale et plus de douze millions de personnes, la région parisienne bénéficie d’une forte tension immobilière, ce qui permet, à condition de bien choisir le logement, d’espérer réaliser une plus-value à la revente.Certes, la rentabilité est le parent pauvre de l’investissement locatif francilien. Mais certaines communes échappent à cette règle, à l’image d’Evry-Courcouronnes qui offre une rentabilité de plus de 7% dans l’ancien. Dans le cadre d’un investissement Denormandie, la rentabilité nette est estimée à 4% par Meilleurs Agents, au-dessus de la moyenne nationale (3,7%). Revers de la médaille, les revenus des Evryens dépassent les plafonds de ressources du dispositif.

Poitiers, la ville de la Vienne boostée par les investisseurs

Population 88 291 : habitants. Prix au m² : 1 721 euros. Loyer moyen
au m² : 9,60 euros. Rentabilité brute : 6,69%

Ville jeune, étudiante et à taille humaine, l’ancienne capitale du Poitou-Charentes attire un nombre croissant d’investisseurs venus de Bordeaux, Nantes ou Paris. Sans surprise, les prix ont augmenté ces cinq dernières années (+ 15% en moyenne) tout en restant sages. Les maisons du centre ou à proximité sont très prisées et peuvent être, le cas échéant, un choix pertinent pour un investissement en Denormandie au regard de la faible vacance locative qui caractérise ce type de produit. Comptez un peu moins de 200000 euros pour acquérir une maison à rénover de trois chambres avec jardinet et garage. Outre le Plateau, correspondant au centre urbain, les autres quartiers cotés sont Chilvert et Pré-Mignons (sud-ouest), ainsi que La Gibauderie (sud-est).

Sources : données Insee 2017 pour le nombre d’habitants, Meilleurs Agents pour les prix de vente et les loyers mensuels moyens en Denormandie, relevés au 01-09-2020 .