Se connecter S’abonner

Immobilier : les propriétaires sont plus vigilants dans le choix de leur locataire

Trois propriétaires sur dix ont fait face à des retards de paiement de loyers ou à des impayés ces derniers mois selon une étude.

immobilier locatif
Crédit : iStock.

Les propriétaires seraient plus méfiants à l’égard des locataires. C’est ce qui ressort d’une étude sur l’impact de la crise du Covid-19 sur le marché locatif. Elle a été réalisée par Cautioneo, Jelouebien et MonSuperLocataire et publiée le 14 décembre. Ainsi, ils sont près de sept sur dix (68,5%) à dire qu’ils ont mis en place une sélection plus rigoureuse des candidats à la location. Près de 32% ont même renforcé le contrôle des justificatifs fournis par les locataires, pour éviter des fraudes éventuelles. Ces 500 propriétaires bailleurs interrogés gèrent leur bien en direct. Mais un quart d’entre eux (25,8%) pensent se tourner vers un professionnel de l’immobilier. 

Pour les propriétaires, le montant des revenus est le critère le plus important (35,7%), ainsi que la fiabilité du garant (33,9%) et la stabilité de l’emploi (30,8%). Près d’un tiers (29%) est prêt à renoncer à investir dans une location en raison des difficultés éventuelles liées au locataire, c’est-à-dire les retards de paiement et les impayés de loyer. Ils sont trois propriétaires sur dix à avoir fait face à ce type de problèmes ces derniers mois. Près de 60% d’entre eux demandent aux candidats d’avoir un garant pour louer leur bien. Ils sont 45,2% à penser que la caution personnelle est plus fiable, alors que 34,3% ont plus confiance en un garant personne morale, comme Visale ou Cautioneo. 

Garantie loyers impayés

Ils sont aussi 20,6% à penser que l’assurance garantie loyers impayés (GLI) est la protection la plus sûre, soulève le communiqué. Les propriétaires qui en font partie ne sont, pour 13,3%, pas encore assurés, parce que l’assurance est trop chère (21%), trop compliquée (13,9%) ou encore par manque d’informations sur leur locataire (7,9% ne savent pas s’il est assurable).