Se connecter S’abonner

Immobilier : dans quelle ville investir avec 100.000 euros

Malgré les tensions sur le marché de l’immobilier, plusieurs villes de plus de 100.000 habitants permettent un rendement de 5 % ou plus pour un investissement limité.

plan épargne logement
Crédit : iStock.

L’immobilier arrive en tête des investissements auxquels aspirent les Français. Si la résidence principale arrive sans surprise en tête, plus d’une personne sur deux aimerait toutefois se lancer dans l’investissement locatif. Ils sont cependant bien peu nombreux à le faire (15 % selon une étude de 2021). Parmi les principaux freins évoqués, on retrouve la crainte de ne pas obtenir un crédit ou de ne pas avoir un apport suffisant. Des doutes qui ne peuvent que s’amplifier face à la hausse des taux actuelle. Néanmoins, l’investissement locatif peut être rentable sans mettre sur la table des sommes faramineuses, comme en témoigne une étude de Masteos pour Capital.

Le prix de l’immobilier, mais pas seulement

La start-up spécialisée dans l’investissement locatif a identifié cinq villes dans lesquelles un investissement dans une petite surface (un studio d’environ 30 mètres carrés) et pour quelque 100.000 euros présente un rendement particulièrement intéressant. Outre le loyer, elle a également tenu compte de la tension locative afin d’éviter la vacance, du revenu médian des habitants pour limiter les risques de loyers impayés, ainsi que la dynamique des prix d’achat sur les deux dernières années. Enfin, Masteos s’est concentrée sur les villes de plus de 100.000 habitants, l’importance de la population facilitant une éventuelle revente.

Selon les objectifs, les ressources et les inquiétudes de chaque investisseur, le classement peut donc s’interpréter différemment. Mais si l’on se base uniquement sur le rendement brut en septembre, Nancy arrive en tête. Avec un mètre carré qui s’achète en moyenne 2.381 euros, mais se loue 12,40 euros, un studio de 30 mètres carrés rapportera 6,25 % par an. L’achat est favorisé par la baisse significative des prix ces six derniers mois (-6,72 %). Mais cela peut générer des doutes sur la revente. D’autant plus que l’indice de tension locative reste moyen, à 5 contre 9 pour les quatre autres communes retenues.

Le classement distingue aussi Poitiers, qui affiche un rendement brut de 5,26 % pour un achat à 73.900 euros. La ville de Vienne se dénote par des prix en hausse de près de 6 % en six mois. Caen arrive troisième avec 4,94 %, juste devant Marseille (4,93 %). Il faudra cependant à surface égale investir 110.200 euros dans la Cité phocéenne au lieu de 89.000 euros dans la préfecture du Calvados. Avec 4,88 % de rendement espéré pour un investissement de 109.300 euros, Montpellier vient compléter ce classement.