La location saisonnière de votre logement peut vous rapporter gros

Dans certaines villes, quelques jours de location par an permettent de rembourser une année de charges. Louer en location saisonnière permet aussi d’éviter certains tracas…

La location saisonnières permet d'avoir une meilleure rentabilité. Crédit: Istock

Mettre son bien immobilier en location saisonnière, est-ce bien rentable ? Selon le site Internet Meilleursagents.com, spécialisé dans l’estimation immobilière, la réponse est oui. D’après une étude que Meilleursagents a menée, louer en saisonnier c’est avoir un double loyer et dépasser l’autofinancement. La rentabilité de la location saisonnière est plus importante par rapport à celle d’une location nue, meublée ou vide, ce qui permet de rembourser le crédit et payer les charges.

Faire face aux charges

« La location saisonnière pendant les vacances d’été peut véritablement aider les propriétaires à faire face à leurs charges annuelles. De plus, dans ces villes où les prix immobiliers ont connu des augmentations spectaculaires ces dernières années, la location saisonnière est aussi une option intéressante pour les primo-accédants, contraints de s’endetter fortement », explique Thomas Lefebvre, le directeur scientifique de Meilleursagents.

L’étude a passé au crible trois villes, en se demandant combien de jours de location étaient nécessaires pour rembourser les charges annuelles de copropriété. Ainsi, à Lyon, il faut entre 10 et 18 jours, selon les quartiers, pour rembourser. Les délais les plus petits se trouvent dans les quartiers touristiques et centraux : Cordeliers/Jacobin (10 jours) et Bellecour/Hôtel de ville (11 jours). A Bordeaux, entre 11 et 16 jours sont nécessaires, comme du côté de l’Hôtel de ville et la place des Quinconces (11 jours) et la Gare Saint-Jean (14 jours). Enfin dans la capitale, le délai varie entre 12 jours (Champs-Elysées) et 27 jours (Belleville). Le montant annuel moyen des charges de copropriété est de 1 600 euros à Paris, 880 euros à Lyon et 760 euros à Bordeaux.

A LIRE >>> Location meublée touristique : à Paris, près de la moitié des annonces seraient illégales

L’impayé

Un des autres avantages de la location saisonnière est de réduire le risque d’impayé du loyer, puisqu’il est directement payé à la réservation, lorsqu’il est fait usage d’une plateforme en ligne. Meilleursagents souligne aussi qu’il « y a peu de chance que l’appartement soit dégradé par des occupants peu scrupuleux. Vos clients viennent en vacances ou pour le travail. Ils sont rarement là en journée ». Maintenant à vous de choisir entre Airbnb, Abritel ou une autre plateforme…

Sur le même thème

immobilier Location

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique