Crédit immobilier: des banques prêtes à repousser les échéances de remboursement

Des banques auraient donné un accord de principe pour reporter jusqu’à six mois les échéances de remboursement des particuliers rencontrant des difficultés pour rembourser leur emprunt immobilier, informe Capital.

Quel que soit l’établissement, le projet ne concerne pas l’assurance emprunteur. Crédit: iStock.

La crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus touche de plein fouet l’économie française et impose le recours au chômage partiel à de nombreuses entreprises. Face aux difficultés financières à venir ou d’ores et déjà rencontrées par des salariés ou des travailleurs indépendants, des banques accepteraient de reporter les échéances de remboursement des prêts immobiliers de leurs clients, relate Capital. Si la plupart des contrats permettent de réviser le montant des échéances en cas de baisse des revenus, voire de les suspendre, certains ne prévoient pas cette protection.

Philippe Taboret, président de l’Association professionnelle des intermédiaires en crédits (Apic), a évoqué cette intention d’« aller plus loin » avec le magazine et a bon espoir de voir le report des échéances aboutir, comme en Italie. BNP Paribas, Société générale, la Banque Postale ainsi que des enseignes de Banque populaire finaliseraient le dispositif. 

« Participer à l’effort global »

Du côté de la Banque Postale, on affiche clairement le souhait de « participer à l’effort global pour les particuliers », mais les modalités restent à définir. BNP Paribas, quant à elle, est associée à la réflexion et assure examiner chaque situation au cas par cas. Comme la Société Générale, elle proposerait des interruptions de remboursements. En revanche, quel que soit l’établissement, le projet ne concerne pas l’assurance de prêt. Sans quoi, l’emprunteur ne serait pas couvert en cas d’accident.

A LIRE >> Crédit immobilier: quels gains espérer lors d’un rachat?

Contactée par Capital, la Fédération Bancaire Française, ne confirme pas l’existence de ces discussions. Elle rappelle aux particuliers rencontrant des soucis que leurs conseillers bancaires restent joignables par mail ou par téléphone.

Sur le même thème

assurance emprunteur Banques Crédit immobilier prêt

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique