Immobilier: le nombre de nouveaux crédits progresse

En mai, le nombre de nouveaux prêts a progressé, signe d’une véritable reprise du marché de l’immobilier.

Depuis quelques semaines, les banques accorderaient des réductions de taux. Crédit: iStock.

« Les flux de crédit à l’habitat repartent en mai. » C’est en ces termes que la Banque de France a annoncé, dans un communiqué du lundi 6 juillet, des signes concrets de dynamisme du marché immobilier. Durant ce mois en parti confiné, la production de nouveaux crédits à l’habitat, s’est établie à 21,1 milliards d’euros, en étant toujours soutenue par les renégociations de crédits (18,2 milliards d’euros). 

Selon le site de courtiers Vousfinancer, ce dynamisme s’explique par un effet de rattrapage. Pourtant, il devrait perdurer dans les prochaines semaines au regard des demandes de prêts reçues en juin. Les récentes baisses de taux ou décotes pratiquées par certaines banques depuis le début du mois de juillet devraient encourager cette reprise.

« Reprise rapide » dès la mi-mai

« Cette hausse de la production de crédits en mai hors renégociations est liée à la reprise rapide des transactions immobilières dès la mi-mai et au dynamisme très fort du marché qui s’en est suivi comme en témoigne ce retour au niveau de production de crédits d’avant confinement », analyse Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

A LIRE >> Crédit immobilier: les bons plans des banques en ligne

Du côté du courtier, la production de crédits est équivalente à celle de l’année dernière. Et à la fin juin, le montant total de crédits financés au premier semestre atteignait 1,5 milliard d’euros de crédit, un chiffre égal à celui enregistré au premier semestre 2019.

Légère baisse des taux

Pour ce qui est des taux, la Banque de France fixe le taux moyen des crédits nouveaux hors renégociation à 1,17 % en mai. Soit une très légère hausse par rapport au mois d’avril où le taux moyen était de 1,16 %. Mais depuis juin, la tendance est à une légère baisse. Selon Vousfinancer, les banques n’hésiteraient pas, depuis quelques semaines, à proposer de « belles réductions de taux », afin de capter les profils qui les intéressent, sur lesquels il y a une forte concurrence interbancaire. 

Sur le même thème

Banques Crédit immobilier immobilier

Réactions et commentaires

Sur la même thématique