Immobilier à Paris: la flambée des prix continue, le mètre carré dépasse les 11 000 euros

Une nouvelle étude analysant les prix de vente actuels montre que le prix de l’immobilier continue d’exploser dans la capitale.

En prenant en compte les prix de vente des biens sur les sites d'annonces immobilières, l'agence Hosman arrive à un prix moyen de 11 146 euros au mètre carré. Crédit: iStock.

Selon la banque UBS, qui analyse les prix de la pierre dans 24 grandes villes du monde, Paris se trouve dans une zone à risque de bulle immobilière. Au mois d’août, le prix du mètre carré avait atteint la barre symbolique des 10 000 euros le mètre carré, révélant une augmentation de 66% en dix ans. Une étude de l’agence en ligne Hosman, révélée par le Journal du Dimanche du 6 octobre, annonce une nouvelle augmentation. Le prix du mètre carré dépasserait ainsi les 11 000 euros, au mois de septembre 2019.

Un baromètre des prix de vente actuels

Pour obtenir ce chiffre, Hosman a répertorié les prix de vente des biens sur les principaux sites d’annonces immobilières. Ces chiffres ne prennent donc pas en compte les éventuelles négociations obtenues par les acheteurs (contrairement aux notaires qui rassemblent « les prix exacts, mais plus forcément d’actualité », précise le journal). Or, dans la capitale, les biens se vendent souvent au prix proposé. La marge de négociation en Île-de-France se trouve autour de 2,7% contre 1,5% à Paris. Hosman arrive ainsi à un prix moyen de 11 146 euros au mètre carré.

Des différences selon les arrondissements

Évidemment, ce prix moyen cache de grandes différences selon les arrondissements. Le moins cher de la capitale est le 19e avec 8 656 euros du mètre carré et le plus cher, le 6e avec 15 411 euros. Début octobre, un immeuble des Champs-Elysées dans le 8e arrondissement s’est vendu au prix record de 613 millions d’euros, soit 80 000 euros le mètre carré. Acheté par un fonds souverain norvégien à Groupama, le bâtiment accueillera le siège de Nike.

A LIRE >> Immobilier : quelles sont ces villes de report vers lesquelles se tournent les Parisiens pour se loger

« Le marché est largement soutenu par des taux très bas et des investisseurs internationaux à la recherche de valeurs refuges dans un contexte d’incertitude économique. On observe à Paris, ce qui s’est produit à Londres, New York, Hong Kong », explique le cofondateur de l’agence Hosman, Stanislas de Dinechin.

Sur le même thème

Immobilier à Paris Paris Prix de l'immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique