Immobilier: pour la moitié des Français, les prix vont baisser après le confinement

En pleine crise sanitaire, les Français restent optimistes sur leurs projets immobiliers, selon une étude SeLoger et l’Observatoire du moral immobilier.

Au niveau des taux d’intérêt, la moitié des Français mise sur une augmentation progressive. Crédit: iStock.

Pour 55% des Français, le prix de la pierre va baisser. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le contexte de pandémie mondiale n’enraye pas l’optimisme immobilier des citoyens, selon la dernière étude SeLoger et l’Observatoire du moral immobilier. Ainsi, 7 Français sur 10 imaginent que leur projet immobilier va aboutir dans les six prochains mois. La moitié des sondés reprendra la vente ou l’achat d’un logement dès la fin du confinement, prévu le 11 mai. 

86% garderont le même budget immobilier

86% des acheteurs veulent investir le même budget dans leur projet immobilier. Leur budget n’a pas évolué depuis le début de l’épidémie. Pour la moitié des personnes interrogées, ce sont les prix qui vont bouger dans les six prochains mois. 40% envisagent une diminution progressive des tarifs immobiliers. Pour la majorité des sondés, il s’agira d’une baisse inférieure à 10%. Au niveau des taux d’intérêt, la moitié des Français mise sur une augmentation progressive. 1 sur 3 prévoit plutôt une stabilisation. 

Seuls 3% annulent leur projet

Même si l’activité immobilière est au ralenti, les Français n’ont pas de doute sur sa reprise. 66% des acheteurs et des vendeurs se disent ainsi optimistes face à l’épidémie de coronavirus. 37% optent pour un report de quelques mois, 39% font face à des retards dans l’avancement de leur achat ou leur vente, mais ils sont seulement 3% à annuler leur plan immobilier et 2% à le modifier. Seuls 13% optent pour un report à l’année prochaine. « Le marché est sur pause, mais l’optimisme reste de mise », résume Séverine Amate, porte-parole de SeLoger. 

Sur le même thème

immobilier Prix de l'immobilier

Ne manquez rien de l'actualité

Réactions et commentaires

Sur la même thématique