Catégories : Prix de l'immobilier

Immobilier: vers une dissociation du foncier et du bâti pour réduire les coûts?

Dans les zones tendues, le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter. Face à ce constat, le député MoDem Jean-Luc Lagleize porte un projet de loi. Déjà adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, il propose de confier la propriété des terrains aux collectivités, au travers d’organismes de fonciers publics, afin d’éviter la spéculation immobilière, et de créer ainsi un troisième droit de propriété.

« Face à l’augmentation des prix fonciers et immobiliers, de nombreux ménages à revenus modestes ou moyens ne parviennent pas à réaliser leur souhait d’accéder à la propriété ou dans des conditions d’endettement ou de localisation peu satisfaisantes », plaide le député de Haute-Garonne, dans le projet de loi. En effet, à l’inverse des métropoles, certaines villes moyennes sont confrontées à une offre qui ne trouve pas sa demande.

Aider les ménages modestes

Pour rédiger son projet de loi, le député s’est inspiré d’un dispositif porté par les organismes de foncier solidaire (OFS). Ces derniers achètent et conservent la propriété des terrains sur lesquels des logements sont bâtis. Les ménages modestes deviennent ainsi propriétaires des murs et louent le foncier moyennant quelques euros. 

A LIRE >> Immobilier: quelles sont les villes où la taxe foncière pèse le plus lourd à l’achat?

Le projet préconise, quant à lui, de rendre les communes et collectivités propriétaires des terrains. Des organismes fonciers publics se chargeraient de ces opérations, notamment dans les zones dites tendues comme l’Ile-de-France et les métropoles françaises où l’offre de logements est insuffisante par rapport à la demande.

Avantageux pour les promoteurs

Avantageuse pour les candidats à l’achat d’un bien immobilier, le projet de loi l’est aussi pour les promoteurs. S’il venait à se concrétiser, ils devraient vendre plus facilement leurs biens puisque les prix de vente seraient minorés.

Rédaction Mieux Vivre

Partager
Publié par
Rédaction Mieux Vivre
Mots-clés : Budgetimmobilier

Articles récents

Immobilier parisien : trouver un logement à moins de 10 000 euros/m² reste possible

Quel type de logement peut-on espérer acheter à moins de 10 000 euros/m², dans Paris ? Et dans quels arrondissements…

21/09/2020 10:21

Lors d’un divorce, dissimuler une partie de sa fortune au juge n’est pas punissable

Selon la Cour de cassation, cacher lors d’un divorce une partie de ses biens, pour obtenir une réduction des sommes…

20/09/2020 10:28

Le défaut d’assurance habitation expose le locataire à la résiliation du bail

L'obligation de s'assurer doit être respectée à la lettre. Dans une affaire récente, des bailleurs ont demandé en justice qu'il…

19/09/2020 10:07

Le maintien du durcissement des conditions des prêts immobiliers fait débat

Le courtier en crédit Cafpi réagit au maintien, par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), de sa position stricte…

18/09/2020 18:33

« Le CAC 40 devrait sortir par le haut du tunnel dans lequel il évolue depuis plusieurs mois », selon Nuno Teixeira

Depuis le début du mois de juin, l’indice phare de la place parisienne évolue autour du seuil des 5.000 points.…

18/09/2020 17:40

Un mauvais calcul de taux de crédit ne justifie pas toujours une procédure judiciaire contre la banque

La Cour de cassation rappelle dans un arrêt que la clause d’un contrat de prêt qui annonce un taux d’intérêt…

18/09/2020 17:05