Immobilier à Paris : les charges locatives par arrondissement

Les charges payées par les locataires ne sont pas les mêmes selon l’arrondissement de Paris dans lequel on habite. Petit tour d’horizon…

Les charges d’un appartement meublé sont donc plus élevées par rapport à un non meublé : 2,91 euros par mètre carré contre 2,75 euros. Crédit: iStock.

A Paris, les charges locatives ont augmenté en moyenne de 2,3% sur un an d’après une étude du spécialiste de la location, le groupe Flatlooker. 1 800 biens ont été analysés. Ce calcul est réalisé sur les charges payées par le locataire, en plus de son loyer. On y apprend que les charges les plus élevées se situent dans les quartiers les plus riches. Ainsi dans le 16ème arrondissement, les locataires payent en moyenne 3,39 euros de charge par mètre carré et par mois. Le 13ème arrondissement arrive juste après avec un coût de 3,21 euros de charges mensuelles par mètre carré.

Des services qui coûtent chers

Flatlooker explique le calcul de ces charges pour les quartiers riches de la capitale par les services offerts au sein des résidences : gardiennage, nettoyage, aires de stationnement ou encore des abonnements internet pour les appartements meublés. Les charges d’un appartement meublé sont donc plus élevées par rapport à un non meublé : 2,91 euros par mètre carré contre 2,75 euros. Les arrondissements les moins chers sont le 1er (2,46 euros par mètre carré), le 10ème (2,52 €/m²) et le 9e (2,6 €/m²).

A LIRE >> Immobilier parisien: le nombre d’annonces explose depuis le déconfinement

Plus les surfaces sont grandes, moins les charges sont élevées. Les studios qui explosent le prix des charges au mètre carré : 3,14 euros contre 2,75 pour un deux pièces. Cela s’explique par le fait que les charges locatives comprennent une partie fixe comme la taxe d’enlèvement des ordures et une partie variable.

Sur le même thème

Immobilier à Paris Immobilier locatif

Réactions et commentaires

Sur la même thématique