Mieux Vivre Votre Argent

Immobilier parisien : trouver un logement à moins de 10 000 euros/m² reste possible

Crédit: iStock.

A Paris, aujourd’hui, un prix de 10 000 euros/m² équivaut à la moyenne basse des prix du marché de l’immobilier. Un tarif qui permet notamment d’accéder à des biens dans le nord-est de la capitale, selon SeLoger. Ainsi, dans le 18e arrondissement, les quartiers Simplon, Clignancourt ou Château-Rouge offrent encore de belles opportunités. 

« Les variations de prix sont importantes d’une rue à l’autre dans le 18e, il ne faut pas se laisser décourager par les prix affichés du côté de Montmartre et de Jules Joffrin, avoisinant les 13 000 euros /m² ! », précise au site la fondatrice de l’agence The Place To Be France. 

Quelques concessions

Pour une résidence principale comme pour un investissement locatif, les 19e et 20e arrondissements permettent également de trouver un logement pour quelque 10 000 euros / m². Mais pour ce prix-là, il faudra faire quelques concessions. Le logement sera soit situé en rez-de-chaussée ou au premier étage ou, à l’inverse en étage élevé sans ascenseur.

Les primo-accédants seraient ainsi de plus en plus nombreux à se chercher un toit au pied des immeubles. Ces biens sont en moyenne 10% moins chers que ceux du marché classique, et ils permettent parfois d’avoir un petit extérieur en plein Paris. 

A LIRE >>> Immobilier parisien: le nombre d’annonces explose depuis le déconfinement

Avec ou sans travaux

Dans les étages plus élevés, il faudra généralement être prêt à retrousser ses manches pour faire des travaux ou tout au moins rafraîchir les peintures. Ou alors, accepter que l’agencement du logement ne soit pas tout à fait idéal en raison d’une petite perte de place liée à un mur porteur et donc pas abattable.