Se connecter S’abonner

Immobilier : la liste des SCPI labellisées ISR s’allonge

Depuis que les fonds immobiliers sont éligibles, huit SCPI ont déjà obtenu le label ISR, parmi lesquelles quelques grosses capitalisations. Un éventail appelé à s’élargir prochainement.

économie durable
Crédit: iStock.

Par vagues successives, la cohorte de SCPI labellisées Investissement socialement responsable (ISR) s’agrandit. Dernière salve en date, celle qui a vu, en l’espace de quelques semaines, Iroko Zen et Epargne Pierre obtenir successivement cette distinction très prisée, respectivement à la fin du mois d’avril et à la mi-mai de 2021. En plus de ces deux véhicules de la pierre papier, pilotés respectivement par les sociétés de gestion Iroko et Atland Voisin, six autres SCPI ont jusqu’ici glané ce label ISR qui, rappelons-le, a été lancé le 23 octobre dernier. Il s’agit de Neo de Novaxia Investissement, de Fair Invest de Norma Capital, de LF Grand Paris Patrimoine de La Française AM, PFO2 de Perial AM, de Pierre Capital de Swiss Life et Primopierre de Primonial REIM.

Iroko Zen vs. Epargne Pierre : David contre Goliath

L’analyse de ces SCPI labellisées ISR ne permet pas de faire émerger un profil type, tant elles diffèrent par leur stratégie, leur antériorité et leur dimension. D’ailleurs, les deux derniers fonds à obtenir cette distinction – en vertu de la prise en compte de critères environnementaux, Sociaux et de bonne Gouvernance (ESG) dans leur stratégie – possèdent, par exemple, une maturité et des ADN très différents. Epargne Pierre gère plus de 220 actifs de bureaux, commerces, locaux d’activités loués à plus de 550 entreprises situées dans les principales métropoles régionales. Iroko Zen affiche de son côté six mois d’existence et une poignée d’actifs, avec une prédominance d’entrepôts et de locaux d’activités. Une faiblesse toute relative, compensée par d’importantes ambitions de développement, que ce soit en matière d’investissement (y compris à l’international), de collecte (100 ME visés d’ici 2024) ou de performance financière (5.5% de rendement et TRI de 7% sur 7 ans).

Deux approches patrimoniales

Inscrivant leur démarche ISR sur le long terme, Iroko Zen et Epargne Pierre différent également sur la logique engagée pour parvenir aux objectifs qu’elles se sont fixées, notamment énergétiques. Sur ce sujet, la plus jeune des SCPI du marché privilégie une approche dite « best-in-class », qui consiste à sélectionner, lors des investissements, des actifs qui dépassent les seuils d’efficience énergétique. Ce qui n’exclut pas des mesures et dépenses visant l’amélioration des bâtiments, comme l’optimisation du chauffage dans les entrepôts, les changements du système d’éclairage en LED, l’installation de panneaux photovoltaïques…

De son côté, Epargne Pierre déploie une logique « best-in-progress » en déployant un plan d’actions sur trois ans visant à dépasser la note seuil pour chaque actif. A noter qu’Atland Voisin a travaillé d’arrache-pied pour obtenir le label pour sa SCPI, avec 16.000 données collectées et un audit qui a duré dix-huit mois. « La crise de la Covid-19 n’aura pas fait dévier la société de gestion de son objectif, considéré à la fois comme stratégique pour la poursuite du bon développement de la SCPI, notamment pour renforcer la résilience de son patrimoine, et comme une évidence sur le plan éthique, souligne Atland Voisin dans son communiqué. Une labellisation qui répond aussi à la demande des investisseurs qui souhaitent s’orienter vers des placements plus responsables. »

Des SCPI dans l’antichambre de la labellisation

La révolution ESG ne fait cependant que commencer dans la pierre papier. « A l’heure actuelle, environ 25 SCPI de rendement (dont les huit qui ont reçu le label), s’inscrivent dans la dynamique ISR, rapporte Jonathan Dhiver, fondateur de MeilleureSCPI.com. Ce qui représente un quart du marché. » A cela s’ajoute le réservoir des autres types de fonds immobiliers éligibles au label (fonds d’investissements alternatifs, OPCI) , alors que seuls la SCI Perial Euro Carbone de Perial AM ainsi que les OPCI grand public Diversipierre de BNP Paribas Reim et Preim ISR de Primonial REIM ont été primés à ce jour dans ces catégories.