Se connecter S’abonner

Sogenial Immobilier lance une nouvelle SCPI tournée vers l’Europe

La société de gestion de portefeuille annonce le lancement de sa troisième SCPI destinée au grand public. Elle mise cette fois-ci sur le marché européen.

Première acquisition pour la SCPI Cœur d’Europe, avenue Louise à Bruxelles. Crédit : Sogenial Immobilier

Sogenial Immobilier étend sa stratégie d’investissement au marché européen via une nouvelle société civile de placement immobilier (SCPI). Après Cœur de Ville et Cœur de Régions, Cœur d’Europe, troisième SCPI de la société de gestion qui affiche 470 millions d’euros d’actifs sous gestion dont 80 millions investis en Europe, « constituera un portefeuille diversifié de bureaux, commerces et locaux d’activités dans différents pays européens en privilégiant des actifs avec des objectifs de rendement stabilisé et de valorisation à long terme », précise Sogenial Immobilier dans un communiqué.

Objectif de rendement de 4,5% net après imposition à l’étranger

Grâce à une stratégie d’investissement « opportuniste » qui se concentre sur des actifs de qualité à « fort potentiel de création de valeur », la SCPI Cœur d’Europe vise un objectif de rendement sur la première année de 4,5 % net après imposition à l’étranger.

La SCPI a ciblé en priorité les marchés belge et portugais pour ses premières acquisitions. Ces deux pays bénéficiant « d’une forte attractivité, d’une stabilité à long terme et concentrent des villes économiques de premier plan » selon la société de gestion. « Avec un record de 6 milliards d’euros investis sur le marché de l’investissement immobilier en 2020, la Belgique confirme l’intérêt croissant des investisseurs internationaux pour son marché, explique Jean-Marie Souclier, directeur général de Sogenial Immobilier. Quant au Portugal, il maintient, pour la troisième année consécutive en 2020, son attractivité auprès des investisseurs internationaux avec des volumes d’investissement soutenus ».

Cœur d’Europe est en train de finaliser sa première acquisition à Bruxelles, sur la très huppée avenue Louise. Objectif : « appliquer une stratégie d’Asset Management sur le long terme avec l’amélioration de l’état locatif annuel et la reconstitution de la pleine propriété en acquérant les trois premiers étages afin de créer de la valeur », selon la société de gestion.