Se connecter S’abonner

SCPI : « Nous sommes convaincus que la reprise du secteur du tourisme est durable »

Trois questions à Pauline Cornu-Thénard, directrice générale adjointe d’Atream.

Pauline Cornu-Thénard, directrice générale adjointe d’Atream.

Comment un spécialiste du tourisme comme Atream a traversé l’épreuve du Covid-19 ?

Pauline Cornu-Thénard : Aussi paradoxal que cela puisse paraître, nous sortons renforcés de ce « crash test » grandeur nature. La qualité de nos actifs et nos engagements de longue date en faveur d’un tourisme responsable et durable ont soutenu nos performances avec un retour à la normale qui s’annonce certes progressif mais plus rapide qu’escompté. Certes, la crise a dans un premier temps durement frappé les exploitants. Mais elle a eu aussi des effets vertueux pour la filière en accélérant des tendances préexistantes avant la pandémie et en favorisant les exploitants les plus solides, réactifs et innovants. Par chance, nos locataires, essentiellement des opérateurs internationaux dotés d’une marque solide et dont l’offre est en phase avec les nouveaux usages (digitalisation, mixité des usages travail et loisirs…), ont fait preuve de résilience. Bien sûr, il a fallu mettre en place des mesures de soutien pour leur venir en aide (franchise, report de loyer, échelonnement des créances, ndlr). Cependant, les accords trouvés, très équilibrés, ont prouvé leur efficacité : l’ensemble des indicateurs de nos fonds sont passés au vert l’an dernier. Nous abordons l’avenir avec confiance.

Qu’en est-il des performances de votre SCPI ?

P. C-T : Le taux de recouvrement de notre SCPI Atream Hôtels est revenu à pratiquement 100% fin 2021 (post-accords Covid), alors que cet indicateur avait chuté à environ 70% début 2021. Cela en dit long sur le chemin parcouru en si peu de temps. Le taux de distribution de ce fonds comptant dix-neuf actifs et une participation en portefeuille est par ailleurs remonté à 3,64% au quatrième trimestre 2021, en rythme annualisé, contre une distribution sur valeur de marché (DVM) de 2% au premier trimestre. Le redressement va se poursuivre en 2022 : le taux de distribution s’élève à 4,8% sur les trois premiers mois de 2022 et nous anticipons favorablement la suite de cette année. Notre conviction sur une reprise durable pour le secteur est en effet confirmée par le bilan de la saison hiver et les perspectives favorables pour le printemps/été.

Quels projets nourrissez-vous à court terme, en marge de votre participation à la restructuration du groupe Pierre & Vacances – Center Parcs?

P. C-T : Dans le cadre l’accord signé le 10 mars 2022, dont la finalisation, prévue avant la fin du 3° trimestre 2022, Atream sera en effet un actionnaire de référence du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs aux côtés d’Alcentra et Fidera. Outre cette opération, qui s’inscrit pleinement dans la stratégie d’Atream de développer ses investissements en private equity dans l’industrie touristique, nos ambitions en 2022 s’articulent autour de trois axes : le lancement d’un fonds de capital investissement spécialisé sur le tourisme, la poursuite des acquisitions dans le tertiaire, et enfin la montée en puissance de notre politique RSE, avec notamment le recrutement d’une personne entièrement dédiée au déploiement de cette stratégie, quelques mois seulement après l’obtention du label ISR immobilier pour la SCPI Atream Hôtels.