Se connecter S’abonner

Ces villes où l’immobilier devrait résister en 2021

Si la crise sanitaire et économique a impacté le secteur immobilier, trois grandes métropoles offrent de belles perspectives en 2021 selon Meilleurs Agents.

Alors qu’une phase de stabilisation des prix semble s’installer dans de nombreuses villes, dans le sillage de la crise sanitaire et économique, certaines résistent mieux que d’autres. Et elles devraient continuer à le faire en 2021, selon Meilleurs Agents.

C’est le cas de Nantes, qui affiche au 1er janvier 3.643 €/m², soit une hausse de 5,5% sur un an, Strasbourg, de 3.150 €/m² (+4,2%) et Lille, de 3.109 €/m² (+3,7%). « Fortes d’une demande toujours soutenue (12 acheteurs pour 10 vendeurs à Lille et Strasbourg et 11 pour 10 à Nantes), ces trois métropoles présentent pour Meilleurs Agents la capacité de résilience la plus forte du marché immobilier », indique le réseau.

Un tissu économique préservé à Lille

Le tissu économique de la capitale des Flandres, qui possède le troisième quartier d’affaires français, apparaît encore « préservé de la crise ». Qui plus est, « Lille est au cœur de l’économie européenne, beaucoup de Parisiens en quête d’espace viennent s’y installer », relève pour le réseau Sébastien Fauqueux de l’agence LogeHome. Autre atout pour Lille : elle est également la seule grande ville de France où la surface à l’achat est comparable à la location (52 m²). « Autrement dit où, à mensualité égale, passer du statut de locataire à celui de propriétaire ne fait pas perdre de mètre carré ».

Strasbourg et Nantes dans le viseur

Même constat à Strasbourg, où l’attractivité de cette ville située à seulement 2h40 de Paris en train de Paris et au centre de l’Europe, ne se dément pas. Cet important bassin d’emploi, qui héberge des institutions européennes et proche de l’Allemagne, ne nécessite que 4 ans pour amortir l’achat de son logement.

A Nantes, enfin, la demande est également bien présente. « Avec un taux de chômage qui reste malgré la crise parmi les plus faibles des dix plus grandes villes de France et une activité diversifiée dans le secteur secondaire comme tertiaire, la ville bénéficie d’un dynamisme à toute épreuve », conclut le réseau.